.
jeudi, mai 23, 2024
.
Accueil A la Une Rapports des corps de contrôle. La saga des cleptomanes

Rapports des corps de contrôle. La saga des cleptomanes

par pierre Dieme
Au fur et à mesure que les rapports des corps de contrôle sortiront du dessous des coudes maléfiques de Macky Sall, on se rendra compte qu’il n’a jamais été plus qu’un chef de gang à la tête d’une bande de vulgaires voleurs qui ne méritent pas un meilleur traitement que les agresseurs alpagués en flagrant délit et livrés à la vindicte populaire.
Jamais un pays n’a été autant pillé par ses dirigeants, de véritables cleptomanes. Ces bandits ne se limitaient pas à voler pour s’enrichir un peu comme sous l’ancien régime Wade ou Diouf. Ces rapaces du régime de Macky Sall volaient pour 5 raisons :
1° Par facilité et impunité assurées par le chef du gang et son coude maléfique
2° Pour bénéficier des décrets de promotions signés par le chef du gang qui récompensait les « meilleurs » voleurs
3° Par crainte d’être mis au frigo ou viré par le chef du gang qui exigeait que tout le monde vole, sinon out. Feu ABC et Mary Teuw Niane en ont fait les frais
4° Par méchanceté et par vengeance contre les sénégalais qui les méprisaient
5° Par habitude. C’était devenu un réflexe, et tout le monde s’y mettait, Papa, Maman, les enfants, les frères et sœurs, tous voleurs ou receleurs
Tous à 100% dans le clan APR / BBY / Faye / Sall sont à loger à la même enseigne. Il n’y en a pas un seul qui ne volait pas. Comme on va le voir avec quelques exemples, lorsqu’ils volent, ce n’est pas un 10% de surfacturation ou autres, ils volent entre 70 et 100% de ce qui devrait appartenir à tout le monde.
1° Exemple du carnage foncier de Mbour 4.
Sur 2500 hectares de terres déclassées, normalement au profit des populations, les amis de Macky Sall ont volé les 2482 hectares, et seulement 8 hectares ont été affectés aux populations. C’est à dire 99% de taux de détournement. Ce n’est pas du simple vol, c’est de la monstruosité qui ne mérite rien d’autre que la perpétuité. Un Farba Ngom, griot et receleur de Macky Sall qui se tape à lui seul 600 parcelles destinées à 600 familles.
Nous exigeons que soit publiée la liste des criminels de Mbour 4. Ils ne méritent pas que leurs noms soient tus, Farba, Idy, Massaly, etc…
2° Exemple des kits de dialyse.
Pendant que des malades meurent faute de moyens de faire leurs dialyses trop chères, en réalité c’est parce qu’une chaine de salopards (le mot n’est pas trop fort) surfacturaient les kits à 40 000 cfa au lieu de 8 000 cfa, soit 80% de surfacturation.
3° Exemple des délégués de quartier de la Médina
Le maire Bamba Fall, un minable transhumant qui n’a honte de rien, qui fait passer le nombre de délégués de quartiers de 29 à 108, soit 79 délégués fictifs sur 108, c’est-à-dire 74 % de surfacturation d’indemnités.
4° Exemple des recettes douanières
Il a suffi de digitaliser certaines opérations pour que les recettes journalières passent de 2 milliards à 6 milliards. Soit 4 milliards qui étaient détournés chaque jour sur les 6 milliards, donc environs 70%. Si on compte 260 jours ouvrables dans l’année, cela donne 1 040 Milliards de volés tous les ans.
Il y’a des centaines et des centaines d’exemples. Cela implique tous les membres du cartel Faye / Sall / APR / BBY, quelle que soit la station où ils se situent, Ministre, Député, Maire, DG, PCA, DAGE, SG, Conseiller, etc…. et leurs complices dans l’administration
En conclusion, si l’on tient compte du niveau de surfacturation qui se situe entre 70 et 100%, du niveau de détournement opéré dans le foncier comme à Mbour 4 qui se situe aux environs de 99%, on peut estimer ce qu’ils ont volé au Sénégal dans les proportions suivantes :
1° Sur les 55 000 milliards de budgets passés entre leurs mains de 2012 à 2024
Ils ont volé au Sénégal au minimum 38 000 milliards. Probablement bien plus.
2° Sur le foncier
Si rien qu’à Mbour ils ont volé 2492 hectares, dont la valeur aujourd’hui représente près de 600 milliards, on peut estimer à plus de 30 000 milliards le foncier volé sur la cinquantaine de villes que compte le Sénégal, dont Dakar où le M2 tourne entre 300 000 et 3 000 000 cfa. Macky Sall a tout déclassé pour augmenter le vol
3° Sur les ressources naturelles :
Le manque à gagner peut être évalué a plus de 2000 milliards par année, entre les 400 milliards d’exonérations offertes aux riches entreprises étrangères, la limitation volontaire de la part du Sénégal à 10% sur les 1000 milliards de chiffre d’affaires annuel du secteur extractif, la vente à 10% de leurs valeurs des licences de pêche, etc…. Tout cela contre des bakchiches
4° Sur les recettes fiscales
Ils ont offert rien que ces derniers mois en remise fiscale gracieuses 120 milliards à Barik Gold, 150 milliards à SGO mining, 40 milliards aux entreprises de presse, etc…
5° Sur le Covidgate
Grace aux décrets de Macky Sall signés à dessein, ils ont volé au bas mot plus de 500 milliards sur les 1000 milliards, car comme on l’a vu, les niveaux de surfacturation dépassaient largement 50%
Il ne sert à rien à nos nouvelles autorités d’aller chercher ou emprunter de l’argent ailleurs, et continuer à payer des intérêts qui dépassent le capital emprunté. Plus de 50 000 milliards peuvent être récupérés chez ces vulgaires voleurs avant la fin de l’année, dans leurs placards, dans leurs sous-sols, dans leurs SCI, auprès de leurs prête-noms, auprès de leurs sociétés telles que Somiva et celles créées pour pomper les fonds Force Covid, auprès des riches entreprises étrangères à qui ils bradent nos ressources.
Il ne sert à rien de mettre les formes avec des voleurs de la pire espèce comme eux. Il ne sert à rien de suivre de quelconques longues procédures. Il s’agit d’une urgence nationale. Ils ne méritent pas plus de considération que ces voleurs de téléphones portables battus et jetés en prison. Ces rapaces ont commis des crimes contre l’humanité. Dans d’autres pays ils auraient tout simplement été condamnés à perpétuité ou condamnés à mort. Il faut dès à présent prendre des mesures et des sanctions conservatoires contre eux,
Il ne faut pas écouter leurs journalistes, leurs chroniqueurs, leurs influenceurs qui ont bénéficié d’une partie de ce butin et qui savent que « tok mouy dokh » c’est fini. On s’en moque de l’avis de ces receleurs et ces corrompus.
La seule chose qui peut décevoir les populations, et précipiter la chute de ce nouveau régime, c’est de ne pas aller jusqu’au bout de la réédition des comptes, de trainer les pieds, et de ne pas punir ces criminels dont un seul peut être capable de détourner entre 50 et 1000 milliards.
A bon entendeur.
MARVEL NDOYE

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes