.
jeudi, mai 23, 2024
.
Accueil A la Une Mise en service progressive du BRT : le ministre El Malick Ndiaye annonce un projet de 14 lignes de plus de 1000 bus à gaz

Mise en service progressive du BRT : le ministre El Malick Ndiaye annonce un projet de 14 lignes de plus de 1000 bus à gaz

par pierre Dieme

El Malick Ndiaye, ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens, a procédé, ce mercredi 15 mai 2024, au lancement de la mise en service progressive des Bus Rapid Transit (BRT). S’exprimant à cette occasion, le ministre a annoncé un projet de 14 lignes de plus de 1000 bus à gaz d’ici le 30 mai, avec un budget de 230 milliards FCFA, dans le but d’élargir le projet dans d’autres zones du pays pour le développement des territoires.

Après la première étape au centre de maintenance de Gadaye, dans la banlieue dakaroise, le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens, Malick Ndiaye, accompagné de délégations, d’élus locaux et du Directeur général du Cetud, a pris le BRT de la Gare de Guédiawaye pour rallier la Gare Terminus de Petersen, au Centre-ville de Dakar. Suite à cet acte de démarrage commercial du BRT, il a annoncé l’arrivée prochaine de bus à gaz.

« Nous nous sommes dotés d’un mode de transport moderne, écologique et de qualité (…) D’ici le 30 mai, nous lancerons un projet sur plus de 230 milliards avec 14 lignes de plus de 1000 bus à gaz. C’est extrêmement important que nous travaillions tous dans ce sens. Il y aura des bus de rabattement qui permettront aux usagers de rejoindre le BRT et d’aller en ville », a fait savoir El Malick Ndiaye.

Par ailleurs, le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens a annoncé l’installation des centres de contrôle technique moderne dans les pôles de développement.

« Nous allons mettre en place des territoires du développement, les pôles de développement économique, parce que c’est bon d’avoir ces projets, mais ça ne réglera pas définitivement le problème à Dakar (…) Des centres de contrôle seront couplés avec des centres de passage d’examens modernes pour assurer que celui qui aura son permis à point l’aura bien mérité », a-t-il déclaré.

El Malick invite tous les Sénégalais à s’approprier de ce projet dans leur comportement. Selon lui, il « s’agit ici de développer un nouvel état d’esprit de QHSCE, c’est-à-dire miser sur la qualité, l’hygiène, la sécurité et l’environnement ».

Pour le ministre des Transports, « Sunu BRT a déjà misé sur ça » parce que, dit-il, « c’est un bus électrique avec des voies dédiées. Il y a la sécurité et la modernité. Et nous espérons que les usagers vont s’approprier ces bus ».

Moussa Ndongo

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes