.
lundi, avril 15, 2024
.
Accueil ActualitésNouvelles Technologies Diffusion « de contenus tendancieux, violents et terroristes sans entrave…»: le gouvernement maintient les restrictions sur le réseau social

Diffusion « de contenus tendancieux, violents et terroristes sans entrave…»: le gouvernement maintient les restrictions sur le réseau social

par pierre Dieme

C’était une décision qui avait secoué le domaine du numérique au Sénégal. Le 2 août 2023, le ministre de la communication et des télécommunications, Moussa Bocar Thiam, annonçait la suspension de l’application TikTok sur l’ensemble du territoire. Un mois plus tard, l’application reste inaccessible et les perspectives d’un retour à la normale semblent de plus en plus incertaines.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Initialement, cette suspension était censée être temporaire, en attendant le rétablissement de la stabilité dans le pays. Cependant, le bug persiste, forçant les utilisateurs sénégalais à contourner les restrictions en activant un VPN pour accéder à TikTok et consulter les vidéos et les lives. À ce jour, la date de levée de cette suspension demeure inconnue, relate L’Observateur.

Du côté de l’autorité de régulation, le ministre Moussa Bocar Thiam a affirmé que « la décision de suspendre TikTok restera en vigueur tant que la plateforme ne fournira pas des garanties quant à son autorégulation ». Selon lui, TikTok présente des algorithmes spécifiques « sans filtres ni mesures préventives pour protéger les mineurs ou la vie privée des utilisateurs » pour l’Afrique en général et le Sénégal en particulier.

Ainsi, le ministre de la Communication et des Télécommunications a dénoncé TikTok Sénégal comme étant « liberticide, permettant la diffusion de contenus nuisibles sans mécanismes de régulation, de contrôle, de veille ou de sanctions ». Il a estimé que « les algorithmes utilisés au Sénégal ne sont pas aussi réglementés que ceux en Chine, et que TikTok n’a pas mis en place de filtres pour protéger la sécurité publique et les bonnes mœurs ».

Il a également évoqué les événements de mars 2021 et juin 2023, où le réseau social aurait permis la diffusion « de contenus tendancieux, violents et terroristes sans entrave. Étant donné que les opérateurs de téléphonie mobile n’ont pas les moyens techniques pour filtrer le contenu nuisible et que TikTok n’a proposé aucune solution technologique immédiate, le gouvernement sénégalais maintient les restrictions sur le réseau social ».

Toutefois, Moussa Bocar Thiam a précisé que cette suspension n’est pas définitive. D’après le journal, des discussions sont en cours pour élaborer une charte et un cadre permettant à TikTok de revenir sur le territoire national.

Ndeye Fatou Touré

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.