vendredi, juillet 19, 2024
.
.

Sénégal : la société civile réclame une loi qui garantit l’accès à la santé à moindre coût

par pierre Dieme

En prélude de la journée, mondiale de la santé, le Cadre de concertation, de coordination et d’actions de plaidoyer de la société civile (3CapSanté) qui regroupe plus d’une trentaine d’organisations de la société civile a fait face à la presse, le mardi. Pour Dr Karim Bâ, secrétaire général de 3CapSanté, l’objectif est de réfléchir sur des stratégies d’accompagner l’Etat pour l’accès aux produits et services de santé de qualité, notamment la planification familiale et la mortalité maternelle néonatale et infanto-juvénile, entre autres.

Selon le Dr Karim Bâ, il n’y a aucune loi au Sénégal qui garantit l’accès à la santé à moindre coût pour les populations.  « Certes, le Sénégal à l’instar de 140 pays reconnaît que la santé est un droit. Mais, malheureusement, il n’y a aucune loi qui garantit l’accès à la santé à moindre coût aux populations », a laissé entendre le docteur qui déplore l’impossibilité pour certains Sénégalais de pouvoir accéder correctement aux soins.
« Cette année, le thème porte sur le droit à la santé qui est consacré dans la Constitution de l’essentiel des pays du monde, et le Sénégal n’est pas en reste. Malheureusement, on a constaté que beaucoup de personnes, avec plus de la moitié de la population, n’accèdent pas correctement aux soins de santé ». Pour Dr. Ba, « c’est donc l’occasion pour nous de faire un plaidoyer pour que les populations sénégalaises en général puissent accéder à la santé, comme ils l’auraient souhaité », soutient Dr Bâ.
À noter que la Journée mondiale de la santé sera célébrée ce samedi 27 avril 2024. Le thème porte cette année sur : « Notre santé, notre droit ».

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.