jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Cherté de la vie, dialogue, emplois… : Les questions centrales inscrites aux cahiers de doléances

par pierre Dieme

Le président de la République a reçu les cahiers de doléances des organisations syndicales. Il a invité à un «dialogue constant» et promis des mesures d’accompagnement des travailleurs et la baisse des denrées.

Regroupés autour des syndicats affiliés à des centrales, les travailleurs du Sénégal se sont mobilisés, hier, pour célébrer le 1er mai. En plus des cinq centrales les plus représentatives que sont la Cnts, l’Unsas, la Fgts/B, la Cnts/Fc et la Csa, les autres ont assisté à la cérémonie de remise des cahiers de doléances au président de la République. Cheikh Diop, Elimane Diouf, Mody Guiro et Cie ont dit avoir de l’espoir pour une prise en charge des revendications des travailleurs. La presse, qui traverse une crise sans précédent, a été aussi au cœur des préoccupations du Synpics. Son secrétaire général, Bamba Kassé en a fait état, notamment la situation précaire des jeunes reporters. Le chef de l’Etat a donné des assurances que des propositions seront faites pour soulager les travailleurs. Selon lui, «le vent de changement qui a soufflé le 24 mars» 

est la preuve d’un «profond désir de justice sociale, d’épanouissement et de liberté». Bassirou Diomaye Faye sur la base de «concertations» et d’un «dialogue constant» a promis que son gouvernement va soutenir les populations et les travailleurs. Dans ce sens, le Président Faye a assuré avoir engagé Sonko et son équipe à «identifier les leviers permettant la baisse des prix des denrées et la création d’emplois décents», mais aussi au «renforcement du  secteur de l’agriculture».

H. KANE

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.