.
mercredi, avril 17, 2024
.
Accueil A la Une Mes très chers compatriotes

Mes très chers compatriotes

par pierre Dieme

C’est avec amertume et envahi par une déception que je m’adresse à vous pour déverser ma bile et exprimer mon indignation et tout mon courroux sur ce qui se passe en ce moment dans le pays; une véritable entreprise de sabotage scandaleux orchestrée par le régime sortant. Dans toutes les structures de l’État des initiatives non orthodoxes et contraires aux principes et règles de gestion les plus élémentaires sont abusivement prises pour créer ultérieurement des situations de conflits sociaux difficilement ingérables; il s’agit pour le régime sortant de mettre en difficulté les nouvelles autorités et en mal avec les populations impatientes de voir les promesses se réaliser.  Plus prosaïquement, il s’agit, de manière consciente, volontaire et délibérée de mètre des bâtons dans les roues des prochaines autorités. Le comportement des tenants actuels du pouvoir finissant ne les honore guère, à la limite c’est indécent, malhonnête et avilissant de leur part.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Je n’ai eu de cesse pendant ces dernières années de dénoncer la désinvolture et l’impéritie du Président Macky Sall dans sa manière de gérer le pays, son manque de hauteur, de culture d’État et de noblesse dans l’exercice de ses éminentes fonctions de Président de la République dont il semble ignorer la dignité. Tout ceci montre à suffisance que s’il y avait un deuxième tour, il serait capable de quitter le pays et de laisser le pays dans un vide juridique embarrassant, paralysant et inédit pour le fonctionnement correct des institutions; il est d’une petitesse affligeante. Le Prédisent Macky Sall doit payer pour les souffrances qu’il a fait endurer aux Sénégalais qui ne méritent pas un tel traitement de la part de quelqu’un à qui ils ont tout donné. Le cumul des fonds politiques accordés légalement et gracieusement au Président Macky Sall, en douze ans de magistère s’élève à 96 milliards de francs. Une véritable manne financière dont il lui était loisible de disposer à sa guise sans reddition de compte.

Laisser le Président Macky Sall quitter le territoire, à mon avis, pourrait être considéré comme un acte trahison envers le peuple sénégalais qui a énormément souffert de ses agissements avec un nombre de morts qui avoisinent la centaine. Que faire et dire de l’obligation constitutionnelle de déclaration de patrimoine exigée en fin de mandat? C’est un impératif constitutionnel auquel il doit se soumettre IL faut surtout éviter que les nouvelles autorités entament leur magistère par des faux pas, des tolérances susceptibles de créer des frustrations chez des populations qui ont consenti jusqu’au sacrifice suprême pour imposer la rupture tant chantée par elles. IL faut nécessairement et obligatoirement des mesures conservatoires pour sauvegarder les biens du peuple.

Son Excellence, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, Président de la République devrait, juste après la passation de service, prendre un décret interdisant la sortie du territoire à tous hauts responsables de l’ancien régime y compris le Président sortant. Le peuple doit recouvrer ses biens volés et être édifié sur les tenants et les aboutissants de ces processus criminels. Les directeurs généraux de la LONASE, de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité, de la RTS doivent être limogés immédiatement et faire l’objet de poursuites judiciaires si nécessaire. Je suggère qu’il y ait une libération massive de prisonniers à Rebuses pour faire place aux délinquants financiers de l’ancien régime.

 

Dakar le 30 mars 2024.                              Boubacar SADIO

                                                 Commissaire divisionnaire de police

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.