jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Rapport de la Cour des Comptes/ Louga( gestion 2015-2018): La commune affecte du carburant à des services de l’Etat, à des élus, des agents…

par pierre Dieme

Dans son rapport, la Cour des Comptes qui a effectué le contrôle de la gestion de la Commune de Louga, pour les gestions 2015 à 2018, a fait état de plusieurs anomalies dans la répartition du carburant au sein de la commune.

La Cour a informé dans son rapport que  » durant la période sous revue, M. Moustapha DIOP a exercé les fonctions de Maire de la commune de
Louga. Il est assisté de M. Madické DIENG, Secrétaire municipal. Et à la fin de la mission, les constatations ont été présentées au Maire de la commune, lors de l’entretien de clôture du 3 mai 2021″.

Le contrôle qui a été effectué, a permis de constater que  » la garde des tickets de carburant n’est pas confiée au comptable des matières dont le rôle, en la matière, se limite au constat de l’entrée de la matière et à sa sortie globale par service budgétaire au profit du Secrétaire municipal. Ce dernier a, cependant, reprécisé lors de l’entretien de fin de contrôle, que chaque service recevait directement sa dotation.

Dans un tableau bien établi,  » il ressort de l’analyse du tableau n°06 que la commune affecte du carburant : – à des services de l’Etat – à des élus et des agents qui ne disposent pas de véhicule de service (adjoints au Maire, conseillers du Maire, chefs de division) – à des services (Secrétariat et bureaux) ou organes (commissions techniques) sans véhicule de service. Il faut rappeler que l’instruction précitée ne prévoit de dotation de carburant que pour les véhicules de fonction ou de service ».

Interpellé, le maire  » assure qu’en dehors des services cités dans le budget, les autres entités qui reçoivent du carburant le sont dans le cadre des déplacements pour les missions et représentations qui leur sont assignées. Il s’agit des Adjoints au Maire, de Chefs de Division, de Conseillers du Maire, de certaines Commissions du Conseil Municipal, de Services administratifs et de Services de sécurité. Ces missions et activités de collaboration font partie du fonctionnement quotidien de la Commune. Par ailleurs, sur le niveau élevé des commandes de carburant, le Maire a pointé, parmi d’autres éléments
de réponse, le carburant pour les véhicules de liaison notamment pour l’acheminement du courrier et des délégations vers Dakar où réside le maire et vers d’autres régions ; le carburant pour les véhicules mis à la disposition des chefs religieux à l’occasion des nombreux gamous et ziars locaux ».

En guise de conclusion,  » la Cour considère que la gestion du carburant n’a pas suivie les dispositions réglementaires en vigueur »…

Dakaractu

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.