.
mercredi, mai 22, 2024
.
Accueil A la Une Suspect décédé lors d’une perquisition policière : Les premières arrestations tombent

Suspect décédé lors d’une perquisition policière : Les premières arrestations tombent

par pierre Dieme

Nouveaux rebondissement dans l’affaire du présumé dealer qui est décédé lors d’une perquisition policière à son domicile  aux Parcelles Assainies. Aux Parcelles Assainies de Dakar, un présumé trafiquant de drogue a perdu la vie au cours d’une opération policière dans sa chambre menée par des agents de terrain en service au commissariat d’arrondissement de la commune des Parcelles Assainies de Dakar. L’affaire connait un nouveau développement,  avec à la clé l’arrestation suivie d’une audition d’un indicateur des éléments de la brigade de recherche du commissariat de l’Unité 15 des Parcelles assainies de Dakar.

Ce dernier, indique Les Echos, « est depuis quelques jours dans les locaux de la Division des investigations criminelles (Dic). » « Une enquête qui fait suite à la lettre plainte de la famille du défunt suspect au niveau du parquet de Dakar. La perquisition des agents de terrain au domicile du présumé trafiquant de drogue aurait mal tourné pour celui-ci, qui aurait perdu la vie dans des conditions troubles », renseigne la même source.

D’autant que des membres de la famille avaient pointé du doigt les policiers patrouilleurs. « A l’époque, une enquête préliminaire avait été ouverte par la police des Parcelles Assainies. Ensuite, le dossier sera confié à la Section de recherche de la gendarmerie de Colobane de Dakar. »
Insatisfaits de la suite de l’enquête, les membres de la famille réactivent le dossier à la faveur du changement de régime et introduisent à nouveau une lettre plainte au niveau du parquet de Dakar, qui confie cette fois-ci l’affaire aux hommes du chef de la Dic, Adramé Sarr. Et au rythme où vont les choses, des policiers indexés pourraient être mis aux arrêts dans le cadre de l’affaire.

Par Dado Ba

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.