vendredi, juillet 12, 2024
.
.

Abdoul Mbaye s’explique encore : « Pourquoi j’ai dit qu’il fallait vendre l’avion présidentiel »

par pierre Dieme


Dans une tentative de réduire les dépenses de l’État sénégalais, l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, a récemment suggéré la vente de l’avion présidentiel. Cependant, cette proposition n’a pas suscité l’approbation escomptée. Selon Abdoul Mbaye, le Sénégal mène un train de vie au-dessus de ses moyens, alimenté par des taux de croissance artificiellement gonflés, ce qui se traduit par des budgets irréalistes. Pour remédier à cette situation, il préconise des mesures concrètes, parfois symboliques, et propose la vente de l’avion présidentiel comme une solution pour générer des recettes et économiser sur le budget de fonctionnement colossal de l’État. Cette déclaration a été faite à travers un post sur Facebook. Toutefois, cette suggestion a rencontré une certaine résistance, notamment de la part de Mbaye Diouf, ancien conseiller spécial à la présidence de la République. D’autres critiques plus sévères ont également émergé.

Face à ces réactions, Abdoul Mbaye a tenu à clarifier sa position dans une nouvelle publication sur les réseaux sociaux. « Je ne suis ni dans la critique ni dans l’opposition. Je ne l’étais pas contre la coalition en place avant sa victoire du 24 mars, je ne commencerai pas aujourd’hui au moment où la non-continuité que nous avons souhaitée a besoin de soutien. Mais je reste libre de donner des avis et des conseils. Ils peuvent être suivis, critiqués, rejetés. Mais ils seront toujours guidés par mon souci de vérité et de constance, par des préoccupations citoyennes plutôt que politiciennes », déclare-t-il.

Par Modou Mamoune Tine

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.