mardi, juin 25, 2024
.
.
Accueil A la Une Bassirou Diomaye Faye, artisan de la démocratie en Afrique de l’ouest

Bassirou Diomaye Faye, artisan de la démocratie en Afrique de l’ouest

par pierre Dieme

Dans un élan démocratique, le nouveau président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a effectué cette semaine une tournée en Afrique de l’Ouest anglophone, avec pour objectif de raffermir les liens avec les pays voisins et de réaffirmer son engagement en faveur des valeurs démocratiques sur le continent. Comme le rapporte RFI, lors de ses visites au Nigeria et au Ghana jeudi 16 et vendredi 17 mai, le chef de l’Etat a multiplié les signaux forts.

Au Nigeria d’abord, où il a rencontré son homologue Bola Tinubu, également président en exercice de la Cédéao, M. Faye « s’est engagé à défendre la démocratie et à maintenir le dialogue avec le Niger, le Burkina Faso et le Mali », des pays aujourd’hui dirigés par des militaires ayant pris le pouvoir par la force. Un message fort alors que ces trois nations ont annoncé leur retrait de l’organisation sous-régionale en début d’année.

Dans un communiqué de la présidence nigériane cité par RFI, on salue l’élection de Bassirou Diomaye Faye comme « un signe d’espoir pour l’avenir démocratique de la région et du continent » qui a « prouvé la valeur de la démocratie constitutionnelle à l’Afrique et au reste du monde ».

Le jour suivant à Accra, le président sénégalais a réitéré son plaidoyer démocratique aux côtés de Nana Akufo-Addo. On attend de lui qu’il oeuvre à « ramener » au sein de la Cédéao ces « pays frères » touchés par des « renversements anticonstitutionnels ». Bien qu’elle « traverse un moment difficile », l’organisation « n’est pas perdue » pour autant, veut croire Abuja.

« Les deux chefs d’Etat se sont engagés à défendre les valeurs démocratiques et à les mettre au service du peuple », poursuit RFI. Une collaboration renforcée est également prévue sur les questions sécuritaires comme « le terrorisme, le banditisme et la pauvreté ».

Pour Maurice Soudieck Dione, professeur de science politique à l’Université de Saint-Louis, « le Sénégal a un prestige démocratique après avoir traversé une crise ». Bassirou Diomaye Faye est donc légitimement positionné pour oeuvrer au retour des pays frondeurs au sein de la Cédéao.

Cette tournée diplomatique du nouveau leader sénégalais marque sa détermination à faire de son pays un ambassadeur des valeurs démocratiques, gage de stabilité et de développement pour toute la région ouest-africaine.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.