.
samedi, avril 20, 2024
.
Accueil A la Une A nos perdants, la nation reconnaissante !

A nos perdants, la nation reconnaissante !

par pierre Dieme

Le président de la République, dans sa générosité sélective et sa prodigalité calculée avec les fonds publics, a donc décidé de payer les primes promises en cas de qualification en quarts de finale de la Coupe du Monde de football non seulement à tous les joueurs de l’équipe nationale mais aussi à leur encadrement ! Ce quand bien même ils n’ont pas réalisé la performance qui leur avait été assignée ou, si l’on préfère, n’ont pas atteint leur but.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Pis, nous sommes sûrs que, de tous les pays dont les équipes ont participé au Mondial qui se poursuit actuellement, le Sénégal est le seul dont le Président a déroulé le tapis rouge à des joueurs éliminés sans gloire. Qu’importe, la République est bonne fille et généreuse avec des garçons qui gagnent déjà des millions de francs des dizaines de millions pour certains d’entre eux et même des centaines de millions mensuels. On ne va quand même pas lésiner sur les fonds publics pour récompenser dignement ces « Lions » qui se sont fait humilier par l’Angleterre après avoir été étrillés en début de compétition par les Pays Bas.

Que voulez-vous, il faut bien instituer une prime à l’échec dans ce pays à défaut de récompenser les réussites ! Le problème c’est ceci : étant donné que, échec ou pas, on est toujours certain d’être récompensé financièrement, pourquoi donc diable se donner à fond et se décarcasser que ce soit sur les terrains de football ou ailleurs dans la vie ? Au diable l’effort, au diable le mérite, foin du dépassement, soyons partisans du moindre effort, de la triche, du laxisme !

Et puis, le président de la République ayant le devoir de traiter tous les Sénégalais sur le même pied, pourquoi donc récompenser financièrement les loosers de Doha et sanctionner négativement d’autres Sénégalais qui n’ont pas pu atteindre leurs objectifs de performance ? Tiens, selon la même logique qui a conduit le Président, parce que tel est son bon plaisir, à payer des primes indues en tout cas celles de qualification en quart de finale aux « Lions », pourquoi donc ne devrait on pas donner le baccalauréat, le BFEM et le CFEE aux élèves qui auraient obtenu 7 ou 8 de moyenne à ces examens ?

Eux aussi ont consenti des efforts pour obtenir ces notes-là ! Allez donc dire à ces jeunes gens, après le geste auguste du président de la République à l’endroit de nos footballeurs revenus défaits du Qatar, qu’à eux la République demande d’obtenir les moyennes demandées sous peine d’être recalés à l’année prochaine.

Et à d’autres de faire semblant de jouer pour que tombent les millions dans leur escarcelle. Sûrs qu’ils auraient l’impression d’un deux poids deux mesures voire d’une profonde injustice de la part d’un homme le président de la République en l’occurrence censé tenir le
fléau de la balance en parfait équilibre entre tous les Sénégalais.
KACCOOR BI – LE TEMOIN

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.