.
mardi, mai 21, 2024
.
Accueil A la Une Mame Mbaye Niang, Loum Diagne, Luis Riu et les 16 milliards

Mame Mbaye Niang, Loum Diagne, Luis Riu et les 16 milliards

par pierre Dieme
Voici un gros scandale datant de 2018, portant sur 16 milliards de cfa qui devaient aller renforcer les maigres ressources des contribuables, mais qui semble-t-il sont allés dans les poches de vautours, sous la houlette de Mame Mbaye Niang. Cette affaire est passée presque inaperçue malgré quelques articles timides publiés çà et là par certaines presses à l’époque. Tout un chacun peut vérifier ces informations sur le net à partir de quelques critères de recherche. Voici une histoire de grands bandits dont les acteurs sont les suivants :
Acteur 1. Mr Mame Mbaye Niang
(*) Alors Ministre du Tourisme. Membre de l’APR. Proche de la famille présidentielle Macky Sall et Marième Faye. Également acteur principal du carnage financier du Prodac, et celui par qui le chef de gang Macky Sall est passé pour invalider la candidature de Ousmane Sonko.
Acteur 2. Aliou Sow
(*) Alors Directeur Général de la Sapco (de Janvier 2018 à Avril 2021). Acteur politique, très proche de Mame Mbaye Niang.
Acteur 3. Luis Riu Guell
(*) Un homme d’affaire espagnol possédant une chaine RIU HOTELS & RESORTS regroupant près de 100 hôtels dans 19 pays. Le 12 Février 2018, il avait l’objet d’une courte arrestation à Miami (USA) pour corruption de fonctionnaires, notamment Mariano Fernandez, pour l’obtention d’autorisation de construction / rénovation de l’hôtel South Beach Property. Le corrompu a plaidé coupable et accepté 2 ans d’assignation à résidence, et 2 ans de probation
Acteur 4. Mr Amadou Loum Diagne
(*) Alors patron du groupe VACAP SA (société de promotion immobilière. C’est un sulfureux homme d’affaires trempé dans des dossiers à scandales tels que le FESMAN (épinglé à hauteur de 25 milliards dans le rapport IGE dont Macky disait avoir mis le coude dessus), ou encore la nébuleuse affaire de la JV dénommée CGI (Compagnie Générale Immobilière), et autres affaires.
Acteur 5. Mme Thiamel Ndiade Niang
(*) Alors employée du groupe VACAP SA en qualité de Directrice Marketing et Communication. Elle est aussi la 2ème femme du Ministre Mame Mbaye Niang (épousée le 14 Décembre 2017).
ACTE 1.
Luis Riu Guell projette d’implanter un complexe hotelier au Sénégal. En début 2018 il vient rencontrer à cet effet le Ministre Mame Mbaye pour lui exposer son projet et sollicite la délivrance d’une surface foncière de 25 hectares dans la zone de Pointe Sarene
ACTE 2.
Le ministre Mame Mbaye Niang flaire la bonne affaire pour lui, peu importe sa fonction et le délit d’initiés. Il envisage alors de trouver un terrain dans les domaines sous contrôle de la SAPCO dont il est le patron du patron, et de le vendre à l’espagnol, mais en passant par un intermédiaire qui n’a pas froid aux yeux, et habitué d’affaires foireuses. Le nommé Amadou Loum Diagne est le profil idéal, surtout qu’il se trouve être le patron de Mme Thiamel Ndiadé Niang.
ACTE 3.
Le ministre Mame Mbaye Niang demande à son ami Aliou SOW, alors DG de la SAPCO grâce à lui, de soustraire 25 hectares dans la zone ciblée par l’espagnol. Le prix est négocié avec l’espagnol pour la bagatelle de 16,4 milliards cfa
ACTE 4.
Le faux acheteur Amadou Loum Diagne se fait délivrer une promesse de vente par la SAPCO pour ces 25 hectares, au prix de 1,5 milliards.
ACTE 5.
A leur tour, les affairistes véreux obtiennent de l’espagnol un accord d’achat de ces 25 hectares au prix de 16,4 milliards. Il se dit que l’opération a été définitivement celée lors De L’édition 2018 du salon IFTM Top Resa qui s’est tenu en France en Septembre
ACTE 6.
Après une avance versée par l’espagnol Luis Riu, Amadou Loum Diagne paye à la SAPCO les 1,5 milliards. Les transactions respectives sont effectuées, les documents des uns et des autres établis
ACTE 7.
L’espagnol Lui Riu s’acquitte du reste de sa dette selon l’échéancier négocié. Nos affairistes, avec à leur tête le ministre Mame Mbaye Niang, se retrouvent avec un bénéfice de plus de 14 milliards de cfa, déduction faite des frais et taxes
ACTE 8.
L’espagnol fait construire son hotel pour près de 60 milliards, et Macky Sall qui n’ignore rien de cette grosse arnaque fait le déplacement le 27 Mars 2022, accompagné de toute la république, pour l’inauguration de cet hôtel d’un investisseur privé
Nous demandons aux nouvelles autorités de dépoussiérer cette affaire des 25 hectares de la Pointe Sarene, de demander des comptes aux protagonistes, et de récupérer les milliards qui appartiennent la communauté et non à un groupuscule de rapiats avec à sa tête celui qui se fait surnommer Mbaye Prodac, du nom de cet autre scandale de près de 100 milliards aux multiples rapports que l’on a longtemps prétendus inexistants. Nous demandons également à nos nouvelles autorités de déclassifier le rapport de l’IGE sur le Fesman qui aurait dû envoyer en prison Sindjeli Wade et Amadou Loum Diagne. Chacun peut avoir une idée du contenu de ce rapport en recherchant sur google les termes « Fesman – Loum Diagne – Sindjeli Wade – IGE ».
Nous avons eu affaire à des suceurs de sang de la pire espèce. Le nouveau régime Diomaye / Sonko / Pastef ne devrait pas trop trainer les pieds à alpaguer tous ces bandits. Il n’y a pas à mettre les formes avec des crapules. Des milliers de citoyens croupissent en prison pour des sommes n’atteignant pas 1 million. Alors que des centaines de criminels économiques vaquent tranquillement à leurs occupations après avoir volé des centaines de milliards. Il faut accélérer la cadence de la réédition des comptes, de l’emprisonnement des crapules, et de la récupération des avoir volés, plus de 50 000 Milliards ces 10 dernières années. Il faut aussi lancer un mandat d’arrêt international à l’encontre du chef de gang Macky Sall, et auditer la fondation Servir le Sénégal.
MARVEL NDOYE

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver. 

<