.
mardi, mai 21, 2024
.
Accueil A la Une Parachutage d’ Ismaïla Madior Fall à l’IFAN : le Recteur de l’UCAD apporte des éclaircissements

Parachutage d’ Ismaïla Madior Fall à l’IFAN : le Recteur de l’UCAD apporte des éclaircissements

par pierre Dieme

Le Recteur de l’UCAD par la voix de son porte-parole Mbaye Thiam a apporté des éclaircissements suite à la sortie du Sudes/Esr section Ucad sur le parachutage d’Ismaila Madior Fall. En effet dans un communiqué en date du lundi 7 mai, le Sudes/Esr section UCAD accuse le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de tenter d’insérer le professeur Ismaëla Madior Fall à l’Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN).

En ce sens, le professeur Mbaye Thiam, en sa qualité de porte-parole du Recteur, a affirmé que cette procédure s’inscrit dans le cadre normal des règlements en vigueur. Selon lui, Ismaila Madior Fall, une fois retourné à sa faculté d’origine, peut solliciter son affectation à l’IFAN. Néanmoins, cette décision ne relève pas du recteur, qui se contente de valider les choix des instances de départ et d’accueil.

« Ce n’est pas au Recteur d’affecter quelqu’un à l’IFAN. Pour être envoyé à l’IFAN, le département d’origine de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques doit émettre un avis favorable », a expliqué le professeur Mbaye Thiam sur la Rfm. Il a également précisé que l’IFAN doit également émettre un avis favorable pour accueillir l’enseignant.

Il a été noté que pour le moment, Ismaïla Madior Fall est retourné à la Faculté de Droit sans qu’aucune démarche pour son affectation à l’IFAN n’ait été entreprise. Toutefois, la question a été discutée lors d’une assemblée générale à l’IFAN lundi matin, incitant ainsi le Sudes/Esr à réagir.

De plus, le syndicat considère qu’en termes de gestion optimale des ressources humaines, l’ancien ministre de la Justice, Professeur titulaire de Droit Public, serait plus utile dans sa Faculté d’origine, « où l’attendent des tâches d’enseignement et d’encadrement ».

Le Professeur Mbaye Thiam a souligné que rejoindre l’IFAN ne signifie pas abandonner l’enseignement. «S’il rejoint l’IFAN, il ne cesse pas d’enseigner. Des collègues de lettres, de sciences, de droit et de sciences économiques sont à l’IFAN pour se consacrer plus efficacement à la recherche. Cela ne les dispense pas pour autant d’enseigner dans leur Faculté d’origine. Ils continuent à le faire », a ajouté le porte-parole du recteur.

Il est à noter que des chercheurs éminents tels qu’Abdoulaye Bara Diop ou Momar Coumba Diop ont déjà quitté leur faculté d’origine pour rejoindre l’IFAN.

 

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.