jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Les Moustarchidines haussent le ton sur la député Gniby: « nous allons nous faire justice »

par pierre Dieme

La Dahira des Moustarchidines est montée au créneau ce vendredi pour alerter l’opinion nationale et internationale sur les milliers de plaintes déposées contre la député BBY,  Amy NDIAYE Gniby auprès des autorités policières et qui sont toujours restées sans suite. 

En présence du fils de Serigne Moustapha Sy, dénommé « Capitaine », les différents responsables du mouvement religieux ont haussé le ton et menacé de se faire justice, si les autorités judiciaires du Sénégal n’instruisent pas leurs plaintes suite aux propos jugés injurieux que la parlementaire avait tenus à l’endroit de leur guide, lors du vote du budget du ministère de l’Intérieur en décembre dernier.
« Si nous n’avons pas réagi autrement jusqu’à présent c’est parce que nous avons un guide qui nous a bien éduqués. Plus de 80 000 plaintes ont été déposées à travers plusieurs villes du Sénégal dont Louga, Dakar, Thiès, Tivaouane, Gniby etc. Mais comment pouvez-vous comprendre que jusqu’à présent aucune de ses plaintes n’a été instruite ? Pire, la dame qui est l’origine des propos outrageux et insultants vaquent tranquillement à ses occupations pendant que deux députés de notre mouvement croupissent en prison pour s’être défendus de ses attaques. Maintenant trop c’est trop. Nos avocats sont en train de monter le dossier sur le plan juridique, mais si rien n’est fait, nous allons nous faire justice à notre façon qui risque de ne pas plaire », a déclaré Cheikh Ahmet Tidiane Sarr qui était chargé de lire la déclaration préliminaire de leur rencontre avec la presse.

Il a demandé à tous les discip les et à toutes les cellules du mouvement de se tenir prêts 

Capitaine révèle : « Ce que le ministre Mansour Faye m’a dit au téléphone avant les Législatives »
Prenant la parole pour clôturer la rencontre, celui qui est surnommé « Capitaine » par les Moustarchidines a réitéré les menaces proférées par ces prédécesseurs au présidium avant de mettre en garde le régime de Macky Sall. Il a également indiqué qu’avant les élections législatives, Mansour Faye lui a parlé au téléphone via un appel par Whatsapp pour lui proposer 3 députés dans leur liste. « Mansour Faye m’a contacté par l’intermédiaire de Alioune Badara Diop, Directeur de l’OLAC (Office des Lacs et Cours d’eau) qui m’avait fixé un rendez-vous. Alors qu’il se trouve en Inde pour, dit-il, soigner sa maman malade, il m’a proposé trois postes de député », a révélé le fils de Serigne Moustapha Sy, fondateur du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) qui fait partie de la coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi.

 « Capitaine » ne s’est pas arrêté là, selon lui, les Moustarchidines sont déjà prêts à donner leur vie, si le régime en place ne recule pas dans ses provocations à l’endroit de leur guide.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.