samedi, juin 22, 2024
.
.
Accueil A la Une Saisine du conseil constitutionnel pour attaquer la nouvelle loi relative à l’Etat d’urgence: Le Pds se démarque et vilipende Abdou Mbacké Dolly

Saisine du conseil constitutionnel pour attaquer la nouvelle loi relative à l’Etat d’urgence: Le Pds se démarque et vilipende Abdou Mbacké Dolly

par pierre Dieme

Les députés ont voté à la majorité, hier lundi, le projet de loi N°46/2020 modifiant la loi 69-29 du 29 avril 1969 relative à l’état d’urgence et à l’état de siège. Après avoir voté non comme ses collègues de l’opposition, Serigne Abdou Mbacké Dolly a décidé d’attaquer la loi devant le Conseil constitutionnel. Pour cela, il lui faut recueillir la signature de 17 députés, mais le problème c’est qu’il ne bénéficie pas encore de la solidarité des députés du Parti démocratique sénégalais. Mais le député de Bokk Gis-Gis reste confiant quant à l’aboutissement, puisqu’il est juste question pour le Pds, selon lui, de se concerter et lui, dit-il, a déjà 16 députés signataires pour le moment. Ce que réfute en bloc le président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie.


L’opposition s’est accordée hier pour marquer son désaccord par rapport au projet de loi 69 -29 du 29 avril 1969 relative à l’état d’urgence et à l’état de siège. Mais la saisine du conseil constitutionnel annoncée par Serigne Abdou Mbacké Dolly ne fait pas l’unanimité. Même si ce dernier affirme avoir réuni presque le nombre de signatures requises, malgré l’abstention des députés du Pds ; son frère et président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie soutient le contraire. 

Abdou Mbacké Dolly : «j’ai déjà 16 députés et le Pds se concerte avant de donner sa position…» 

En effet, le député de Bokk Gis-Gis a décidé d’attaquer la nouvelle loi devant le Conseil constitutionnel parce qu’il trouve que le Président Macky Sall s’arroge beaucoup de droits et prérogatives au détriment de l’Assemblée nationale et que cette loi pourrait être utilisée à des fins politiques contre les opposants au régime. Il a appelé donc ses collègues de l’opposition à signer sa saisine. Il lui faut 17 députés mais aucun du Pds n’a signé. Interrogé sur le pourquoi, le député de Bokk Gis-Gis estime qu’il n’y a rien d’anormal à cela puisque tout le monde sait que le Pds se concerte avec son leader, Me Abdoulaye Wade, avant de prendre n’importe quelle décision et c’est la raison de leur abstention. Et malgré cela, il a réussi à réunir 16 signatures dont celui de «Mamadou Diop Decroix et Mamadou Lamine Diallo». 

Serigne Cheikh Mbacké Dolly : «sans le Pds, c’est impossible d’avoir 16 députés signataires…»

Une thèse que réfute le président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie. Selon Serigne Cheikh Mbacké Dolly, sans le Pds, son frère ne peut pas avoir autant de signatures puisque, dit-il, «les non-alignés sont au nombre de 9 et 3 d’entre eux à savoir Aida Mbodji, Oulimata Guiro et Marième Soda Ndiaye ont voté oui. Donc impossible d’avoir 16 signatures sans eux». Interrogé sur la raison de l’abstention du Parti démocratique sénégalais par rapport à cette saisine, Serigne Cheikh Mbacké martèle: «il faut savoir que le Pds est un grand parti, donc il est impensable de nous embarquer dans des futilités». 

Serigne Cheikh Mbacké Dolly : «il doit revoir sa position, sa façon de faire au sein du groupe»

Pour le président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, Abdou Mbacké Dolly doit revoir sa façon de faire au sein dudit groupe avant d’espérer une solidarité totale de ses collègues. «On ne peut pas s’inscrire dans un groupe parlementaire et faire à chaque fois ce que bon te semble sans tenir compte des directives à respecter. Pour exemple, nous avions convenu qu’aucun de nous n’irait avec la délégation qui devait déposer le rapport de la commission d’information sur les inondations auprès du Président Macky Sall, tout le monde a respecté cette position, mais Abdou Mbacké est quand même parti», déplore-t-il. 

Serigne Cheikh Mbacké Dolly : «le Pds ne peut pas s’embarquer dans des futilités ou dans la recherche de buzz»

 Ensuite, déclare Serigne Cheikh Mbacké Dolly, l’auteur de la saisine a lui-même dit devant le ministre en plénière qu’il avait déjà réuni les 17 signatures sans le Pds, mais qu’il préférait laisser tomber. «Le Pds refuse de s’engager dans des tâtonnements ou des opérations de recherche de buzz alors qu’il y a du boulot à faire», fait-il savoir. Pire encore, dit-il, aucun membre du groupe parlementaire n’a reçu un document qui explique l’objet réel de la saisine. «Je suis le président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie mais jusqu’à présent, tout ce que je sais de cette saisine me vient de la presse. A mon avis, avant d’inviter les gens à s’engager pour une cause, il faudra leur soumettre les tenants et les aboutissants du projet. Il aurait pu même le mettre dans le groupe WhatsApp du groupe pour permettre à tout un chacun d’y voir plus clair», assène Serigne Cheikh Mbacké Dolly. 


Ndèye Khady DIOUFLES ECHOS

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.