Cirque et élections locales : Lansana Gagny Sakho met à nu toutes les manigances de Macky Sall

Ces élections locales sont marquées par un concept de diversion stratégique qui remonte à Sun Tzu, le grand stratège chinois du 6e siècle avant notre ère.
Cette tactique militaire visait à tromper ‘l’ennemi’ seulement ici l’ennemi c’est l’électeur. L’objectif consiste essentiellement à induire en erreur en lui cachant certaines manipulations…. lorsque les spectateurs sont concentrés sur la baguette magique, ils ne voient pas que l’on glisse le lapin dans le chapeau.
Mame Boye Diao tout comme Mame Mbaye Niang ont les premiers éléments du puzzle, si pour l’un, la stratégie est d’éviter une dispersion des voix sur la région de Kolda, pour le second, l’objectif est de grappiller les voix des frustrés de Dakar pour tout mettre dans la même besace au décompte final et faire gagner Diouf Sarr.
On a vu Yakham descendre en flammes Mahmout Salleh, Mame Mbaye Niang crucifier Diouf Sarr…Tout ça est un gros cirque, il ne manque que les amuseurs publics pour en faire un spectacle payant.
Feuilleton
Mais le feuilleton est beaucoup plus pernicieux. Bougane, Pape Diop, Doudou Wade, semblent également faire partie des éléments du puzzle, ils savent pertinemment qu’ils ne pèsent pas lourd à Dakar où le véritable combat oppose Diouf Sarr et Barthélémy Dias….
Ne soyez pas surpris après des marchandages politiciens…. Bougane négocierait une annulation de tous ses contentieux, Doudou Wade un retour de Karim en perspective de 2024, je dois avouer ne pas savoir les motivations de Pape Diop…. La mairie de Dakar vaut apparemment toutes les batailles. Tout comme celle de Ziguinchor où pour des problèmes d’ego, le combat oppose en réalité, le Président Macky Sall et le Président Ousmane Sonko.
Deal
Tous ne sont pas dans le deal, il y a bien des hommes de principes comme Marry Teuw Niane, Abdoulaye Baldé, Adama Faye, Mamadou Ndione, le DG du COSEC & Mamour Diallo à Louga
En réalité, ces élections préfigurent de l’après 2024, tous les acteurs politiques ont compris que le Président Macky SALL ne sera probablement plus maître du jeu, le puissant Mahmout Salleh va probablement rejoindre l’ex puissant Papa Samba Mboup, La coalition BBY dont il est le seul dénominateur est le Président Macky SALL va mourir de sa belle mort & l’APR disparaître du paysage politique, ce sera un nouveau départ.
Hara-kiri
Ceux qui auront accepté de se faire hara-kiri par peur ou par naïveté, seront définitivement enterrés politiquement en cela l’attitude de passivité ou de discipliné de l’ancien ministre de l’économie et des finances Amadou Ba est un énorme gâchis…
Que le seigneur veille sur le Sénégal.

apparenté Posts

Magistrats, Police, le général Fall…: Macky appelle tous au front contre le vol de bétail