vendredi, juillet 19, 2024
.
.

Campagne électorale : Sédhiou dans la ferveur de l’accueil de la caravane Diomaye président

par pierre Dieme

Dans les étendues désertiques de l’entrée de la région de Sédhiou, le silence régnait en maître. Pourtant, à quelques mètres de là, l’atmosphère commençait à changer. Le vrombissement des convois de motos se faisait entendre, se faufilant habilement sur la chaude asphaltée.
À 17h30, sous le soleil ardent, le convoi de la Coalition Diomaye Président pénètre dans la ville. Une jeune fille, les cheveux au vent et les pieds nus, court à bout de souffle derrière la caravane, soulevant des nuages de poussière au passage.

Vêtu d’une chemise blanche et d’un pantalon vert kaki, coiffé d’une casquette noire, Ousmane Sonko s’adresse à la foule, levant les mains avec un sourire aux lèvres. À ses côtés, son candidat à la présidentielle, Bassirou Diomaye Faye, rayonne également en blanc. Le cortège, parti de Ziguinchor, s’étend sur plusieurs kilomètres.

Arborant des flyers à la main, les habitants affluent au cœur de la ville où Sonko et Bassirou Diomaye Faye prononcent leur discours. Ils exhortent la population de Sédhiou à leur faire confiance, comme lors des élections législatives, et à adhérer au projet Pastef. Les deux hommes évoquent brièvement leur volonté de transformer Sédhiou avec leur programme.
Quelques forces de l’ordre sont présentes, vêtues de leurs uniformes et munies de boucliers, se dispersant dans la foule pour maintenir l’ordre. Face à l’agitation, Sonko appelle au calme, soulignant que depuis le début de la campagne, ce sont eux qui assurent la sécurité.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.