.
dimanche, avril 14, 2024
.
Accueil A la Une Le bateau Aline Sitoë reprend service le 8 avril

Le bateau Aline Sitoë reprend service le 8 avril

par pierre Dieme

C’est un grand ouf de soulagement que poussent les populations du Sud qui, sevrées de bateau, vont bientôt renouer avec les rotations du navire Aline Sitoë Diatta. Les navires qui assurent la liaison maritime Dakar-Ziguinchor-Dakar reprennent service le 08 avril prochain. L’annonce a été faite, le week-end, par les autorités du Consortium sénégalais d’activités maritimes (COSAMA) et du Port autonome de Dakar (PAD), après que le navire Diambogne, avec à bord ces autorités, a accosté dimanche au port de Ziguinchor

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

« Nous sommes venus pour assister au premier voyage de test mais aussi d’évaluation au niveau de l’embouchure. Depuis plus de 6 mois qu’on avait arrêté la rotation, au niveau de l’embouchure, nous avons un système d’ensablement naturel qui se fait. Il fallait faire le sondage et précéder au reprofilage du chenal et des bouées posées. Et aujourd’hui, le commandant est venu avec le bateau pour vérifier. Après évaluation, tout est correct, les profondeurs sur le trajet sont conformes à celles batimétriques. Et, par conséquent, la navigation est maintenant assurée en toute sécurité», révèle le Commandant Maktar Fall, Directeur général de COSAMA qui annonce les dates du 08, 09 avril pour la reprise des rotations des bateaux.

«On pourra, avec la fête de Korité, acheminer tous les usagers en direction de Ziguinchor», a laissé entendre le patron de COSAMA. Ainsi, après plus de 9 mois de suspension, les navires Aline Sitoë Diatta, Aguene et Diambogne retrouvent enfin les eaux, au grand bonheur des populations qui en avaient fait une exigence majeure.

Rappeler que c’est au lendemain des manifestations politico-judiciaires qui avaient secoué le pays en juin 2023 que les rotations du bateau avaient été suspendues, pour des raisons sécuritaires. Mais, depuis le retour à la normale, point de bateau Aline Sitoë Diatta sur Ziguinchor et les populations n’avaient pas manqué de soulever un chapelet d’interrogations sur cet arrêt. Surtout que cette suspension des rotations qui perdurait avait porté un coup dur à l’économie.

Les produits agricoles, fruits et autres, faute de bateau, pourrissaient entre les mains des producteurs. Le tourisme avait été également durement éprouvé. Ajouter à cela le calvaire des populations obligées de se rabattre sur la voie terrestre, avec toutes les difficultés du voyage, consécutives aux travaux de la réhabilitation en cours de la route RN4, la Trans-gambienne entre Sénoba et Ziguinchor

Une pétition avait même été lancée par des opérateurs économiques ; mais leur plaidoyer pour la reprise des rotations maritimes n’avait pas eu d’échos favorables auprès des autorités qui brillaient par leur mutisme sur cette suspension. Tout comme les autorités de COSAMA, également plongées dans un mutisme, n’avaient pipé mot sur cette situation de long arrêt des rotations du bateau. Aucune explication n’avait été fournie par ces responsables de COSAMA qui ont attendu presque neuf (9) mois avant de s’épancher, dimanche dernier, sur la question des rotations de ces navires.

Une posture regrettable et déplorable de ces autorités étatiques et de COSAMA fortement décriée par les populations de la région sud, qui devraient renouer bientôt avec ces traversées. Après le navire Diambogne qui a effectué dimanche la traversée, le balisage du chemin au bateau Aline Sitoë Diatta, Ziguinchor et ses populations ainsi que celles des îles enclavées par ce long arrêt attendent maintenant l’arrivée des autres navires.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.