mercredi, juillet 24, 2024
.
.

Difficultés à l’aéroport Blaise Diagne : AIBD SA corrige le président du SYNATRACS

par pierre Dieme
Annonçant le dépôt d’un préavis de grève des travailleurs de l’aviation civile, le président du Syndicat national des travailleurs de l’aviation civile du Sénégal (SYNATRACS), Mamadou Diop listait les maux qui gangrènent l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD). Selon lui, la plateforme aéroportuaire serait dans une zone de fortes turbulences.
 
Apportant la réplique au SYNATRACS, AIBD apporte des corrections tout en affirmant sa « volonté inflexible d’installer la rigueur, la transparence, l’efficience et l’équité » dans la gestion de l’aéroport. Voici l’intégralité du communiqué de AIBD SA :
 
La direction générale de AIBD SA tient à apporter les précisions suivantes en correction de certaines déclarations relayées par la presse.
 
Conformément aux orientations de Monsieur le Président de la République et de son Premier Ministre, le Directeur Général de AIBD SA, M. Cheikh Mamadou Abiboulaye DIEYE, depuis son installation, le 10 mai 2024, s’évertue à établir une situation de référence avec les appels d’offres pour des audits organisationnels, financiers, stratégiques et des ressources humaines qu’il a lancés en combinaison avec la mission de vérification de l’IGE en cours à AIBD SA.
 
En attendant les résultats de cette vérification combinée, le Directeur Général opère les correctifs urgents et nécessaires sur toutes les anomalies visibles (marchés, dépenses et orientations, etc.) afin de gagner du temps. AIBD SA est un puissant levier de promotion économique et de valorisation de l’image de notre pays.
 
Elle a, comme beaucoup de sociétés nationales, des difficultés inhérentes à la gestion nébuleuse et gabegique du pays ces dernières années.
 
Cependant, la nouvelle direction générale ne s’écarte pas de sa ligne de conduite et les salaires sont payés à date échue, dans les délais prévus par le code du travail sénégalais.
 
Pour ce qui concerne l’Indemnité de Sécurité Aérienne (ISA), les quatre (4) mois de retard sont antérieurs à la prise de service de M. Cheikh Mamadou Abiboulaye DIEYE à AIBD SA.
 
La nouvelle direction a payé, de bonne grâce, le mois qui l’engage et est disposée à trouver des solutions pour le reliquat hérité.
 
AIBD SA partage, avec beaucoup d’autres acteurs, la plateforme aéroportuaire, et il serait bon de sérier les problèmes qui concernent AIBD SA en les dissociant des autres.
 
La direction générale assume, avec rigueur et célérité, ses responsabilités et reste ouverte et disposée à apporter son concours pour la résolution des problèmes du secteur aéroportuaire dans sa globalité dans la limite des moyens dont elle dispose.
 
La direction générale réaffirme sa volonté inflexible d’installer la rigueur, la transparence, l’efficience et l’équité dans la gestion quotidienne de AIBD SA.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.