.
samedi, mai 18, 2024
.
Accueil A la Une Vous avez dit émergence ?

Vous avez dit émergence ?

par pierre Dieme

Souriez bonnes gens de ce charmant pays. Sortez les coupes de champagne. Il faut bien que d’aussi bonnes nouvelles s’arrosent ! Distraits que nous sommes, nous ne nous étions même pas rendus compte que, de l’état d’indigence, notre si cher pays est allégrement passé à celui d’émergence.

Ces bons et encourageants résultats, nous les devons à notre bien-aimé Président, le visionnaire. Et c’est lui-même qui en a fait l’annonce. En moins de dix ans, il a changé un pays qui était sous assistance de l’aide internationale et tendait la main aux quatre coins du monde, pour en faire un pays émergent. Applaudissons ! Pour les pessimistes qui en doutent encore, ouvrez grandement les yeux et constatez par vous-mêmes. La grande masse de miséreux qui s’agglutinait devant les restaurants de fortune se bouscule maintenant aux portes de palaces où l’on mange jusqu’à faire le bonheur des porcs qui peinaient à se faire alimenter par nos reliefs disparus de nos maisons à cause de l’indigence où nous étions plongés.

Les rues de la ville ne sont plus peuplées de nécessiteux tendant la main. Le plateau sanitaire de nos hôpitaux est si élevé que personne ne songe plus à aller mourir dans les structures sanitaires européennes. Les pauvres femmes ne meurent plus en couches et ne sont plus transportées sur des charrettes. Quant aux bienheureux écoliers, c’est dans les livres d’histoire qu’ils apprennent l’existence des abris provisoires qui essaimaient jadis dans ce pays, du temps où il vivait dans l’indigence.

Tout cela est de l’histoire ancienne, bien entendu, vu que nous sommes émergents ! Fini notre vie de misère. C’est l’opulence, on vous dit ! Vous n’avez pas vu cette masse humaine qui festoyait joyeusement au son de la musique de sa star internationale ? Avec notre Ter, nos stades sans compétitions et prochainement le BRT, nous sommes déjà un pays émergent.

Ceux qui doutent d’une telle métamorphose ne peuvent être que des aigris. Souriez messieurs et dames et sortez les coupes ! Champagne !! Buvez à la bonne santé du Chef qui est bien passé, lui et sa clique de flagorneurs, de statut d’indigents à celui de fortunés. L’exemple par son griot attitré aujourd’hui milliardaire, lui qui se disputait le micro central à ses collègues de Matam en… 2005 pour se faire de la monnaie.
KACCOOR BI – LE TEMOIN

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit ré