lundi, juin 17, 2024
.
.
Accueil A la Une APR et BBY, politiciens ou pornographes ?

APR et BBY, politiciens ou pornographes ?

par pierre Dieme
Le régime déchu de Macky Sall, avec sa coalition APR / BBY, avaient quelques particularités. Il était exclusivement composé :
1° De cleptomanes comme le confirment à nouveau les rapports que Macky Sall boquait sous son coude maléfique
2° De mythomanes qui avaient fini d’adopter le mensonge comme mode de gouvernance
3° De psychopathes qui prenaient du plaisir à voir les jeunes se faire abattre, se faire torturer, se faire amputer, se faire éborgner, se noyer dans l’Atlantique ou la Méditerranée
4° Mais également de pornographes comme tout le monde l’a vu et entendu ces dernières années, ces dernières semaines, ces derniers jours
En effet, durant tout le second mandat de Macky Sall, ils ont transformé le Sénégal en une grande scène de tournage de films pornographiques où les histoires de cul avaient remplacé les débats programmatiques et arguments politiques. Et pour ce faire (en m’excusant par avance des mots crus à venir, mais c’est pour afficher la dureté de la réalité) :
1° Le couple Faye / Sall et leur griot Farba Ngom sont allés recruter partout dans le monde les pires ordures qui ont fait de l’insulte et des histoires de fesses leurs outils de travail : Kaliphone – Adamo – Awoush Kitty – Coura Macky – Rama Macky – Gaindé Macky – untel Macky – Fatoumata Fouta Tampi – Françoise Hélène Gaye – Choco No Stress – Bah Diakhaté – Maty 3 pommes – Moustapha Diakhaté – Abdou Nguer – Makhtar le Cagoular – Tange Tandian – Etc…. en leur offrant des contrats, des salaires et de la logistique
2° Ils ont monté de toutes pièces une histoire de viol à l’encontre du chef de l’opposition radicale, instrumentalisant une écervelée qui devait prétendre que Ousmane Sonko la violait à répétitions muni de 2 pistolets, la sodomisait jusqu’à apparition de ses excréments, l’obligeait à lui tailler une pipe, et bien d’autres actes salaces.
3° Ils ont instruit à leur équipe d’ordures insulteurs de répandre les pires histoires de fesses sur le dos de Ousmane Sonko, de ses proches, de ceux soupçonnés de le soutenir. Que n’ont-ils pas dit, en prétendant détenir des preuves, des vidéos, des messages, des photos, des témoins, qui confirmeraient que :
** Sonko est un homo qui aurait défoncé le derrière de son partenaire Ndiaga Seck
** Sonko couche avec Pape Alé Niang, et ce dernier couche avec Pape Mactar Diallo
** Le défunt père de Ousmane Sonko était un violeur radié pour cela de la fonction publique
** Sonko oblige ses épouses à faire la sodomie et autres actes salaces
** La mère de Sonko était une prostituée
** Sonko a violé d’autres filles dans un cabinet de massage aux Mamelles
** Sonko a engrossé une fille qu’il a obligée à s’exiler au Maroc
4° Ils ont fabriqué et fait répandre des vidéos pornographiques, des photos d’organes sexuels, des bandes sonores sensuelles sensées toutes concerner Ousmane Sonko. Ils ont recruté des actrices et prostituées chargées d’inventer avoir eu des relations ou rapports sexuels avec Ousmane Sonko
5° Ils ont financé des plateformes et des médias chargés de faire passer les histoires de pornographie sur Ousmane Sonko, de faire passer sans censure tous ses pourfendeurs
6° Ils ont fait dire à leur mercenaire Cheikh Yerim Seck que Ousmane Sonko a été pris sur la Corniche en train de forniquer dans une voiture avec une copine, et fait insinuer à d’autres journalistes tout et n’importe quoi d’aussi dégueulasse sur Ousmane Sonko, sur ses parents, sur ses épouses, sur ses enfants, sur ses sœurs, sur ses camarades.
7° Ils ont fait organiser sur les plateaux des groupes médias corrompus des débats sur Sonko / Adji Sarr, sur les penchants sexuels de Ousmane Sonko, sur le viol, etc…
Le clan Faye / Sall a dépensé des milliards pour faire fabriquer des scénarios pornographiques, pour acheter des témoins, pour payer leurs équipes de communication, pour monter des groupes de presse. En guise de réponse aux débats d’idées que posait Ousmane Sonko, eux ne répondaient que par des histoires de cul. Malgré tout cela, Ousmane Sonko montait davantage dans l’estime de la majorité des sénégalais, au point d’être même capable de faire gagner une chèvre face à Macky Sall ou à son candidat.
A présent que toute cette vermine ait été envoyée dans l’opposition, plutôt que d’en tirer une leçon, on constate qu’ils n’ont toujours que les histoires de cul et de sodomie comme sujet principal de débat, comme stratégie de reconquête du pouvoir. La meilleure preuve que Macky Sall et son gouvernement sont derrière toute cette pornographie, c’est la présence massive de hauts représentants du parti, de l’ex gouvernement, de l’ex cabinet de Macky, du goupe parlementaire BBY, lundi 20 Mai au soir devant les locaux de la DIC en soutient à l’une des pires ordures du régime Sall, du parti APR, de la coalition BBY, à savoir Bah Diakhaté dont la mission du Lundi au Dimanche toute l’année, était :
** De coller une étiquette d’homosexuel, de violeur, de pervers, de sodomiseur, de brouteur, à Ousmane Sonko, aux membres de pastef, et à ceux considérés comme proches de Sonko
** De faire tuer, de faire réprimer, de faire arrêter d’honnêtes citoyens qu’il donnait en pâture aux FDS, au Procureur, aux autres bras armés de Macky Sall
** De fabriquer des mensonges, de faux documents, de fausses preuves, de faux arguments pour diffusion ou exploitation par l’APR / BBY
** De jurer sur le Coran à la suite de tous ses mensonges, ses montages, et d’inviter ses victimes à lui porter plainte
Cette bande de politiciens milliardaires qui ne perd rien pour attendre, doublés de pornographes, au lieu de se planquer comme des lâches derrière des activistes orduriers, derrière des insulteurs, derrière des journalistes et chroniqueurs corrompus, derrière des femmes de média qui se font djouteul (dixit vidéo Farba Ngom – ADF), devraient avoir le courage de faire le sale boulot eux-mêmes. En tout cas qu’ils sachent que le Sénégal n’est pas près de redonner le pays à des cleptomanes confirmés, à des ordures, à des pornographes, et ce dans les 40 prochaines années ou plus. Donc ils n’ont qu’à ménager leurs montures, et se préparer pour la plupart à rejoindre le temple du silence puisqu’ils ont décidé de conserver l’injure et la calomnie comme stratégie politique. Et si la justice nouvelle version ne siffle pas la fin de cette pornographie politique, les sénégalais qui ont réduit toute cette vermine à sa plus simple expression pourraient se faire justice eux-mêmes.
A bon entendeur.
MARVEL NDOYE

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.