.
mardi, mai 21, 2024
.
Accueil A la Une Ancienne piste : Le collectif des déguerpis fonde son espoir sur le nouveau régime pour obtenir réparation

Ancienne piste : Le collectif des déguerpis fonde son espoir sur le nouveau régime pour obtenir réparation

par pierre Dieme

Le collectif des déguerpis du site de l’ancienne piste a fait à la presse, vendredi, pour, dit-il, dénoncer la situation d’injustice que vivent les propriétaires des bâtiments commerciaux démolis au niveau de l’ancienne piste. « Nous sommes une dizaine de chef d’entreprises à avoir reçu le 16 octobre 2023, sans aucun préavis, la sommation de quitter sous huitaine nos locaux qui devaient être par la suite démolis. Cette sommation nous a été remis lors d’une visite du Directeur des Domaines, du Directeur de la DSCOS, et du Directeur du Cadastre,  avec lesquels, il n’a été possible aucune négociation ni aucune dérogation alors que la plupart d’entre nous avaient entamé des années en arrière, une procédure de régularisation », indique leur secrétaire général, Modou Ndiaye.

Avant de poursuivre : « pour la plupart d’entre nous,  notamment ceux qui détenaient un important stock de marchandise, c’est dans la précipitation que nous avons dû quitter les lieux, sans avoir suffisamment sécurisé nos produits. Nous avons ainsi subi des pertes matérielles importantes pour un montant global de plus de 200 000 000 FCFA, sans compter la démolition de nos locaux dont la perte s’élève à un montant de près de 500 000 000 millions FCFA. De plus, 138 jeunes qui travaillaient pour notre compte, sesont vu du jour au lendemain  sans emploi et dans une précarité totale. Tous ces préjudices subis, autant morals que financiers et même socials, suscitent en nous un profond désarroi  qui nous pousse à nous tourner, aujourd’hui, vers les autorités nouvellement élus, qui nous l’espérons, seront à l’écoute de nos doléances ».

Par ailleurs, il précise que : « il nous a été demandé de déposer, au niveau du bureau des domaines de Ngor Almadies, un inventaire de nos pertes matérielles sans plus de précision sur le but de cette requête. Depuis lors, aucune communication ne nous a été faite sur l’évolution de ce dossier ». C’est sur ces entrefaites que les déguerpis demandent au président Bassirou Diomaye Faye et son premier ministre, Ousmane Sonko de les aider à obtenir réparation.

Cheikh Moussa SARR

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.