mercredi, juin 19, 2024
.
.
Accueil ActualitésPolitique Affectation de IMF à l’IFAN : Le SUDES/ESR réclame l’arbitrage du ministre de l’enseignement supérieur

Affectation de IMF à l’IFAN : Le SUDES/ESR réclame l’arbitrage du ministre de l’enseignement supérieur

par pierre Dieme

Le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal SUDES Enseignement Supérieur et Recherche dit encore plus « Non et non au « viol » répété des textes a l’Ucad !! ».

C’est dans un communiqué que le syndicat a réfuté les allégations du rectorat et du professeur Ismaïla Madior Fall pour justifier le projet d’affectation du Constitutionnaliste à l’Institut fondamentale d’Afrique noire (IFAN). Le SUDES voudrait, en guise de clarification, « rappeler les faits constants et irréfutables suivants ».

Selon le texte, les démarches expliquées par le rectorat pour l’affection de IMF est une violation flagrante du décret n° 84-1184 du 13 octobre 1984 qui régit l’IFAN. L’Assemblée de l’IFAN au vu des articles 10 et 11 du décret susmentionné n’est pas un organe habilité à statuer sur les questions liées à l’affectation de PER qui relèvent du Comité scientifique comme le stipule l’article 8 du même décret.

Le syndicat interpelle le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour une analyse approfondie du dossier, à la lumière des défis de l’UCAD en termes de ressources humaines, quand tel que le stipule le décret 84-1184 la demande de monsieur Fall lui sera soumise.

Ce qui dérange le syndicat, c’est ce double discours des deux parties. « M. Fall déclare avoir soumis une demande d’intégration à l’IFAN quand le porte-parole du Recteur, lui, affirme le contraire. Ces contradictions apparentes prouvent à suffisance les manigances qui étaient en cours. C’est pourquoi, le SUDES/ESR Section UCAD se réjouit d’avoir réussi à mettre à nu les manœuvres illégales pour caser un enseignant-chercheur fut-il un ancien ministre » lit-on dans le texte.

Ainsi, le SUDES/ESR Section UCAD « se permet de rappeler à monsieur le Professeur titulaire de classe exceptionnelle de droit que suivant l’article 24 du décret, de quo supra, il ne pourrait rejoindre cet Institut que par un arrêté du Ministre chargé de l’enseignement supérieur sur proposition du Comité scientifique et après avis de l’Assemblée de l’université » précise le syndicat.
Le SUDES/ESR Section UCAD voudrait, également, s’offusquer de la vision étroite et égocentrique qu’à M. Fall de son rôle de professeur titulaire de classe

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.