.
samedi, avril 20, 2024
.
Accueil ActualitésSociété 78 journalistes africains exigent la libération de Pape Alé Niang

78 journalistes africains exigent la libération de Pape Alé Niang

par pierre Dieme

Rassemblés par Reporters sans frontières (RSF), soixante-dix-huit professionnels des médias africains demandent la libération immédiate de Pape Alé Niang et l’abandon des charges fallacieuses qui pèsent contre le journaliste, hospitalisé en raison de sa grève de la faim et dont la santé commence à se dégrader.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

La liste des signataires comprend des grandes figures de la presse africaine, comme Pape Saine, directeur de publication du journal gambien The Point, Seidik Abba, analyste et spécialiste des questions africaines dans des médias internationaux, Hopewell Chin’ono, célèbre journaliste d’investigation zimbabwéen, ou Ignace Sossou, journaliste béninois de Bénin Web TV ayant injustement passé six mois en prison.

Des organisations de défense des droits des journalistes ont également signé et apporté leur soutien, comme la Fédération des journalistes africains (FAJ), la Fondation des médias pour l’Afrique de l’Ouest (MFWA) ou le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ).

Cet appel est une action solidaire envers notre confrère Pape Alé Niang. Il est remarquable que tant de grands noms de la presse africaine se mobilisent, et c’est un message qui doit être entendu par les autorités sénégalaises. Ces arrestations multiples constituent une violation flagrante de la Constitution sénégalaise. Suite à celles-ci et à sa grève de la faim, l’état physique de Pape Alé Niang est très préoccupant, de même que la dégradation de la liberté de la presse dans le pays.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.