.
mardi, mai 21, 2024
.
Accueil A la Une Une brèves et sobre cérémonie symbolique de levée des couleurs au palais

Une brèves et sobre cérémonie symbolique de levée des couleurs au palais

par pierre Dieme

Le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, a présidé la cérémonie de levée des couleurs du 64e anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale. Pour cette prmière sous le magistère de Diomaye Faye, le thème retenu est : «Les Forces Armées au cœur de la cohésion nationale».

4avril 1960 – 4 avril 2024, le Sénégal indépendant a 64 ans. Pour la commémoration de ce 64e anniversaire de l’indépendance nationale, le chef de l’Etat, chef suprême des Armées, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, a présidé, hier jeudi, au Palais de la République, la cérémonie de levée des couleurs, en lieu et place d’un défilé militaire, le temps ne le permettant pas. «Compte tenu des circonstances, en lieu et place du défilé traditionnel, je présiderai demain au Palais de la République une cérémonie de levée des couleurs, sobre et symbolique», avait déclaré la veille, lors du traditionnel discours à la nation du 3 avril.

Ainsi, après avoir reçu les honneurs, le président de la République, qui a procédé à une revue des troupes, a salué les présidents des institutions nationales. Il s’en est suivi une brève cérémonie symbolique de levée des couleurs, dans la sobriété. Contrairement aux deux précédentes alternances au sommet de l’Etat survenues en 2000 et 2012, à la suite desquelles les présidents élus d’alors, Me Abdoulaye Wade et Macky Sall, avaient présidé des cérémonies de prise d’armes à la place de l’Indépendance, pour célébrer la fête nationale des Armées. Avant de renouer avec les défilés civilo-militaires sur le boulevard Général de Gaulle, sis en face de la Place de la Nation, ex-Obélisque, les années suivantes.

Le thème retenu pour l’édition de cette année est : «Les Forces Armées au cœur de la cohésion nationale». Un thème qui «nous interpelle par son actualité et sa pertinence», avait-il relevé dans son adresse à la Nation la veille. Selon lui, «Il nous rappelle qu’audelà du cérémonial, la fête nationale est surtout l’occasion d’une introspection individuelle et collective sur notre commun vouloir de vie commune. Nos Forces de défense et de sécurité, sous le concept Armée-Nation, symbolisant la diversité et la cohésion de leurs composantes socio-culturelles, nous offrent un bel exemple de ce que doit être le vivre ensemble sénégalais»

C’est pourquoi, «En tant que Chef suprême des Armées, et garant de l’unité nationale, je suis déterminé à préserver notre vivre ensemble hérité de nos ancêtres ; parce que nous n’avons qu’une seule patrie : le Sénégal, notre abri commun, que nous aimons tous, qui ne commence pas par nous, et ne finit pas avec nous. (… ) De l’Est à l’Ouest, du Nord au Sud, je souhaite que notre cher Sénégal reste uni et indivisible, en paix et en harmonie avec notre devise nationale : Un Peuple-Un But-Une Foi. Nous le devons à nous-mêmes. Nous le devons à nos enfants. Nous le devons aux générations futures».

Après un processus électoral mouvementé, le président Bassirou Diomaye Diakhar Faye a été élu président de la République à l’issue de l’élection présidentielle du dimanche 24 mars 2024, dès le premier tour du scrutin, avec 54,28% des voix, loin devant le candidat du pouvoir Amadou Ba (35,79%), selon les résultats définitifs proclamés vendredi dernier par le Conseil constitutionnel. Une victoire obtenue seulement quinze jours après sa sortie de prison où il a séjourné environ onze pour outrage à magistrats, entre autres chefs d’accusation.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.