.
mercredi, avril 17, 2024
.
Accueil A la Une Situation politique retour de parquet à Dakar pour les 15 jeunes de Pastef, les 9 de Diourbel juges le mercredi

Situation politique retour de parquet à Dakar pour les 15 jeunes de Pastef, les 9 de Diourbel juges le mercredi

par pierre Dieme

Les 15 jeunes de Pastef arrêtés le jeudi 02 février à la Cité Keur Gorgui pour avoir voulu rallier la maison de leur leader Ousmane Sonko attendu ce jour-là pour son procès en diffamation contre le ministre Mame Mbaye Niang ont fait l’objet d’un retour de parquet.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Ces 15 jeunes dont 3 mineurs disséminés entre les brigades de Ouakam, Foire et Thiong seront à nouveau devant le Procureur aujourd’hui pour connaître leur sort, selon Me Khoureyssi Ba. A ces jeunes gens, il faut ajouter 9 autres militants de Pastéf qui ont connu le même sort à Diourbel lors d’une manifestation dénommée « Wer ndombo ».

Ces derniers ont été arrêtés samedi matin dans le cadre d’une tournée de sensibilisation sur la révision des listes appelée « Wër – Ndombo ». Ils étaient en train de distribuer des flyers non loin du lycée technique Cheikh Ahmadou Bamba lorsqu’ils ont été appréhendés par des policiers. Ils seront jugés par le tribunal de Diourbel ce mercredi. Au cours du week-end, le président Ousmane Sonko a fait le tour des brigades de gendarmerie pour essayer de rencontrer ses militants arrêtés.

Il a essuyé un refus des forces de sécurité partout où il est passé au motif qu’ « on n’est pas un jour ouvrable ». « Chers compatriotes, nous avons été trop patients, voire passifs face aux agissements de Macky Sall et de ses ministres de l’Intérieur et de la Justice. Il urge de mettre un terme à cette frénésie d’arrestations arbitraires, de tortures et d’humiliations.

Des correspondances sont en train d’être adressées à toutes les organisations de défense de droits de l’homme pour les sensibiliser sur tous les cas d’agression dont nous faisons l’objet depuis des années. Nous prendrons toutes les dispositions et vous donnerons prochainement les consignes pour mettre un terme à ces abus » avait écrit le patron de Pastef sur sa page. Ousmane Sonko avait prévu de retourner ce lundi sur des différents endroits pour voir ses partisans arrêtés

Le Témoin

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.