.
mercredi, mai 22, 2024
.
Accueil A la Une Sénégal : la lettre de Bassirou Diomaye Faye aux agents et fonctionnaires de l’administration

Sénégal : la lettre de Bassirou Diomaye Faye aux agents et fonctionnaires de l’administration

par pierre Dieme

Le président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, s’est adressé aux agents et fonctionnaires de l’administration du Sénégal. Dans sa lettre, le chef de l’Etat nouvellement élu les « invite á incarner les principes du Jub, Jubal,jubanti ». Dans sa missive du 8 avril, le Président Bassirou Diomaye Faye rappelle à tous les fonctionnaires et agents de l’administration du Sénégal, « La loi 2012 – 2 du 27 décembre 2012, portant Code de transparence dans la gestion des affaires publiques souligne que la transparence n’est pas une option, mais une obligation ». Le chef de l’Etat dit accorder une importance particulière à la protection des lanceurs d’alerte, qui selon lui, reflète une « volonté collective de bâtir un gouvernement vertueux, fondé sur l’éthique de responsabilité et l’obligation de rendre compte ».

« Dans le sillage de notre engagement collectif vers un Sénégal uni et prospère, je tiens à souligner l’importance cruciale de la transparence et de l’intégrité dans nos actions et décisions. Notre administration joue un rôle fondamental dans la concrétisation des aspirations de notre nation, et c’est dans cette optique que je souhaite rappeler les principes directeurs qui doivent guider notre conduite » a-t-il écrit le président de la République.

Le Président évoque « La loi 201222 du 27 décembre 2012, portant Code de transparence dans la gestion des finances publiques, établit un cadre légal clair pour l’intégrité des acteurs impliqués dans la gestion des affaires publiques ». Selon lui, elle souligne l’exigence d’un comportement éthique et déontologique irréprochable pour tous les agents de l’État, en insistant sur le fait que la transparence n’est pas une option, mais une obligation.

Cette loi, dit-il, en ses points 7.2 et 7.3, rappelle que « nous, agents publics, avons le devoir de veiller scrupuleusement à la bonne gestion des ressources qui nous sont confiées et de signaler toute infraction aux règles régissant les finances publiques. Cette démarche n’est pas seulement légale elle est morale, réaffirmant notre engagement envers les citoyens que nous servons ».

Le Président Diomaye Faye accorde une importance particulière à la protection des lanceurs d’alerte. Pour lui, il est essentiel que « chacun se sente libre et soutenu de partager, en toute sécurité, des informations concernant des irrégularités ou des pratiques contraires à l’éthique et à la loi ».

« Cet engagement reflète notre volonté collective de bâtir un gouvernement vertueux, fondé sur l’éthique de responsabilité et l’obligation de rendre compte », a adressé le chef de l’Etat à l’attention de tous les fonctionnaires et agents de l’administration du Sénégal.

Sénégal : la lettre de Bassirou Diomaye Faye aux agents et fonctionnaires de l'administration

Sénégal : la lettre de Bassirou Diomaye Faye aux agents et fonctionnaires de l'administration

Sénégal : la lettre de Bassirou Diomaye Faye aux agents et fonctionnaires de l'administration

 

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.