.
samedi, avril 13, 2024
.
Accueil A la Une Rapport Fonds Force Covid-19: Le FRAPP exige le remboursement des deniers publics et des sanctions

Rapport Fonds Force Covid-19: Le FRAPP exige le remboursement des deniers publics et des sanctions

par pierre Dieme

Le FRAPP constate pour le dénoncer énergiquement, le carnage financier orchestré par le régime prédateur et assassin de Macky Sall, en jouant sur la peur et le désespoir des Sénégalais qu’ils ont volontairement amplifiés par une communication massive sur l’incertitude du jour d’après la pandémie de la Covid-19. Le FRAPP n’a cessé de répéter que cette économie de la peur exagérément entretenue par Macky Sall et les quarante voleurs, couvrait des surfacturations, des détournements d’objectifs et des deniers publics, des marchés de complaisance, fermons le ban !
Le FRAPP avait tiré la sonnette d’alarme pour alerter sur ce qu’il désigne par le concept de corona-business. Au-delà des alertes, le FRAPP a déposé une lettre de dénonciation à l’Ofnac le 17 avril 2020, contre Mansour Faye, le beau-frère du Président et ministre du Développement communautaire et le député Demba Diop Sy, Directeur général de la société UDE, pour délit de favoritisme et conflits d’intérêts, dans le cadre de la distribution d’aide alimentaire, concernant la gestion de la crise économique et sanitaire liée au coronavirus. Le mardi 25 août 2020 à 10 heures, le FRAPP a fait face à l’Ofnac pour une audition.
Aujourd’hui, le rapport de la Cour des Comptes corrobore ce vol massif des ressources publiques, que le FRAPP pointait du doigt. Dans ces moments d’incertitudes, de peur, où les Sénégalais ont souffert des restrictions sur les libertés avec le couvre-feu et l’état d’urgence et ont perdu leurs sources de revenus. Vu leurs familles se disloquer, crouler sous le faix des dépenses, de soins pour échapper à l’emprise du virus, vu le cursus scolaire de leurs enfants destructuré par l’arrêt brutal des enseignements-apprentissages, ont marché de Sandaga ou Colobane à différents endroits de la banlieue pour échapper aux humiliations à l’heure du couvre-feu, les quarante voleurs pillaient les ressources destinées à les soulager, c’est Macky Sall qui leur a ouvert le sésame.
Le FRAPP exige la restitution des deniers volés et des sanctions sévères contre les auteurs de ces crimes financiers.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!
Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’FRAPP Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine Front pour une Révolution CORONA BUSINESS CONTACTEZ LE FRAPP 77 424 92 08’

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.