.
samedi, mai 18, 2024
.
Accueil A la Une Mansour Sy Djamil sur le gamou : «Dans la famille tidiane il n’y a pas de hiérarchie, mais…»

Mansour Sy Djamil sur le gamou : «Dans la famille tidiane il n’y a pas de hiérarchie, mais…»

par pierre Dieme

Ce que beaucoup perçoivent comme une division au sein de la famille tidiane autour la célébration du gamou de cette année 2020 marquée par l’épidémie à coronavirus, n’en est pas une. « Il n’y a pas une division, c’est une question de structuration. Dans la famille tidiane et surtout dans la famille d’El hadji Malick Sy, il n’y a pas de hiérarchie, il y a une polyarchie, l’éclatement des centres de décision », tient à préciser Serigne Mansour Sy Djamil, acteur politique et chef religieux. Invité de l’émission Jury du dimanche sur Iradio et Itv, il prend fait et cause pour le khalife général des tidianes Serigne Babacar Sy Mansour.

« Depuis le mois de mars, il est cohérent, il est constant », insiste le par ailleurs député à l’Assemblée nationale. Qui explique la position adoptée par d’autres responsables de la famille Sy de Tivaouane. « Serigne Moustapha Sy a, en toute autonomie, décidé d’organiser son gamou; les autres parties de la famille d’El Hadji Malick Sy comme la famille de Serigne Moustapha et qui n’est pas des moindres. Et toutes ces autres parties ont décidé de s’en tenir à l’institution du khalife Serigne Babacar. Il (le khalife) a, entre les mains une expérience de 40 ans sous l’ombre de El Hadji Abdou Aziz Sy… Pendant 40 ans, toutes les décisions prises par El Hadji Abdou Aziz Sy ont été prises avec le conseil de Serigne Mbaye », clarifie Mansour Sy Djamil.

En définitive, « Que ce soit les Niassene, que ça soit les moustachidines, ils sont tout à fait autonome de choisir de célébrer le gamou ».

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.