.
jeudi, mai 23, 2024
.
Accueil A la Une Macky Sall veut éteindre le feu qui couve au sein de l’APR

Macky Sall veut éteindre le feu qui couve au sein de l’APR

par pierre Dieme

Le président n’a pas attendu la fin de la clameur pour engager des audiences tous azimuts avec certains de ses proches avec qui il s’était brouillé, pour recoller les morceaux

L’entrée dans le gouvernement d’irréductibles opposants au régime tels que Idrissa Seck, Oumar Sarr, avait fini de doucher l’ardeur de la plupart des responsables de l’Alliance Pour la République (Apr) dont le moral était au plus bas, surtout avec l’éviction des icônes du parti à l’image de Aly Nouille ndiaye, Amadou Bâ et de Mimi Touré etc. Fin tacticien, Macky Sall n’a pas attendu la fin de la clameur pour engager des audiences tous azimuts avec certains de ses proches avec qui il s’était brouillé, pour recoller les morceaux.

Macky Sall a reçu le week-end dernier Moustapha Cissé Lô à son domicile de Mermoz. Avec l’ancien président du Parlement Cedeao, le chef de l’Etat retrouve un vieil ami, un compagnon de galère perdu par l’insolence et l’arrogance que favorise le pouvoir. Avec ce geste, Macky Sall entame en réalité une nouvelle opération de charme à l’endroit des bannis de son entourage.

D’après des informations de «L’As», il a mis une dernière touche sur une short-list sur laquelle figure le nom de son ancien chef de cabinet Moustapha Diakhaté, celui du député-maire de Ribot Escale, Yaya Sow. A côté de ceux-là, il y a évidemment les noms des ministres défenestrés lors du dernier remaniement. L’audience entre Macky Sall et Moustapha Cissé Lo était conviviale et empreinte d’émotion. D’après nos sources, le député de Touba a exprimé ses regrets d’avoir tenu des propos déplacés à l’endroit de la Première dame que la décence ne permet pas de reproduire dans ces colonnes. Des propos qui lui avaient valu son exclusion de l’Apr le 6 juillet dernier. Même si «L’As» ne peut affirmer si Moustapha Diakhaté, devenu irréductible pourfendeur du gouvernement, (même s’il se défend d’être dans un front anti Macky) va répondre à l’invitation de son ancien patron, il est formel que l’ancien chef de Cabinet du Président fait partie des personnes ciblées.

Autres signes de dégel : le coup de fil du chef de l’Etat aux élus de Linguère venus donner des gages de fidélité à Macky Sall qui, cependant, leur a demandé de se ranger derrière Aly Ngouille Ndiaye. Nos informateurs renseignent qu’il entend rabibocher avec tous ceux qui ont quitté le navire à l’occasion du dernier gouvernement ayant consacré l’entrée de Me Aïssata Tall Sall, Idrissa Seck, Oumar Sarr dans la mouvance présidentielle et qui ont été auréolés de postes de responsabilités. Il s’en était ensuivi une grogne assourdissante au sein de la mouvance où les plus sceptiques prédisaient un tsunami silencieux, annonciateur d’une fin de règne imminente.

L’objectif en effet, au-delà de l’envie du troisième mandat présidentiel qui démange, est de pacifier l’espace public en endormant la classe politique pendant les trois prochaines années. En tout état de cause, Macky Sall est sur le point de dévoiler le véritable visage des acteurs politiques plus portés sur leurs intérêts vachement personnels que sur le devenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes