mardi, juin 25, 2024
.
.
Accueil A la Une Macky Sall dans le collimateur des victimes de son régime

Macky Sall dans le collimateur des victimes de son régime

par pierre Dieme

Malgré une loi d’amnistie, les proches des 86 victimes décédées lors des manifestations de 2021 et 2024 n’entendent pas tourner la page. Ils se sont constitués en collectif et demandent l’arrestation de l’ancien président.

Les familles de ceux qui ont perdu la vie ou ont été injustement emprisonnés au cours des manifestations de l’opposition ces trois dernières années réclament que justice soit faite. Constituées en collectif dénommé « le collectif des victimes du régime du président Macky Sall », elles demandent aux autorités judiciaires d’émettre un mandat d’arrêt international à l’encontre de l’ancien président pour qu’il réponde de ses actes devant la justice, selon un reportage de RFI.

Le collectif rassemble 650 personnes, des individus arrêtés de façon arbitraire, selon leurs dires, et des proches de victimes décédées lors des manifestations depuis 2021. Babacar Seye, président du collectif, appelle les autorités sénégalaises à émettre un mandat d’arrêt international contre l’ex-président Macky Sall. « Macky Sall ne peut pas être au-dessus de la loi. Nous avons besoin de comprendre… Macky Sall devra être extradé au Sénégal pour répondre de ses actes ! », a-t-il déclaré, cité par RFI.

Malgré une loi d’amnistie générale adoptée dans les derniers jours du régime de Macky Sall et portant sur les crimes commis dans le cadre des manifestations entre février 2021 et 2024, Makhou Mandela, dont la femme enceinte de sept mois a été arrêtée en 2023, estime qu’il faut pouvoir examiner cette période devant la justice. « C’est vraiment donner une mauvaise jurisprudence à ceux qui dirigent ce pays ! Il y a des familles déchirées à jamais, des disparus, il faut que justice se fasse ! C’est une obligation pour les générations futures », a-t-il déclaré selon RFI.

Dans l’immédiat, un peu plus de 12 650 personnes ont signé une pétition demandant l’extradition de Macky Sall. Le collectif a également demandé à rencontrer le président Bassirou Diomaye Faye pour exposer leur besoin de vérité, de justice et de réparation, indique le média français.

Cet appel à la justice intervient dans un contexte de tensions politiques au Sénégal, où l’opposition accuse l’ancien président Macky Sall de dérives autoritaires et de violations des droits humains au cours de son mandat. Les manifestations qui ont secoué le pays ces dernières années ont fait de nombreuses victimes et donné lieu à des arrestations massives, selon les opposants.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.