.
lundi, avril 15, 2024
.
Accueil A la Une Les députes de YAW vont désormais accompagner Sonko à ses prochaines convocations

Les députes de YAW vont désormais accompagner Sonko à ses prochaines convocations

par pierre Dieme

L’ensemble des députés du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi (YAW) se sont rendus chez Ousmane Sonko ce vendredi 17 février pour lui exprimer leur « soutien absolu ». Par la voix de Birame Souleye Diop, ils sont revenus sur les événements d’hier jeudi, en dénonçant la « tentative de liquidation », du leader de Pastef par le gouvernement de Macky Sall. Par conséquent, ils ont décrété qu’à partir de maintenant, à chaque fois qu’Ousmane Sonko sera convoqué, l’ensemble des députés de la coalition YAW viendront le soutenir.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

« Ce n’est pas un procès entre deux citoyens. Vous avez constaté hier la présence de tous les ministres et militants à côté du plaignant pour une histoire que l’on connaît tous. La mentalité du gouvernement est de liquider Sonko rapidement. Ce qui est inconcevable qu’on reste chez nous à observer ce qui se passe sans réagir. 

Raison pour laquelle nous sommes venus lui exprimer notre solidarité, mais également lui dire que le mandat de parlementaire que nous avons décidé de l’exécuter et à l’appliquer avec tous les moyens que l’on nous donne », soutient Birame Souleye Diop.

Les députés de l’opposition assurent que « désormais, chaque fois que Ousmane Sonko sera convoqué, ils viendront avec leurs écharpes en bandoulière pour l’accompagner dans toutes les circonstances. « Nous savons qu’il y a aucun respect pour les députés, nous le savons parce qu’Amadou Mame Diop travaille pour liquider les députés ».

Revenant sur les événements d’hier jeudi, après le procès qui opposait le leader de Pastef à Mame Mbaye, Bireum Souleye Diop dénonce « l’impartialité de la justice ». « Au niveau du tribunal, nous avons vu un juge partisan très proche de celui qu’on appelle le plaignant (Mame Mbaye Niang), vous imaginez quand on dit qu’il y a ce que l’on appelle distribution équitable de la justice.

 Mais ce que nous avons constaté hier, c’est un procureur qui a le dossier et qui communique les éléments du dossier séance tenant sur place et qui dit à ceux qui sont venus le défendre qu’ils ont 30 minutes pour prendre connaissance du dossier et venir en répondre. Ce qui pousse à se demander quel est le niveau d’impartialité de la justice au Sénégal (et) si c’est dans ces conditions qu’ont veut tenir, un procès », fustige-t-il.

Poursuivant, il remercie les avocats nouvellement constitués et le bâtonnier qui a défendu « l’équité de tous les citoyens devant la justice parce qu’il fallait de peu pour qu’on prononce une sanction ».

Ndeye Fatou Touré

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.