vendredi, juin 14, 2024
.
.
Accueil A la Une La Tribune de Thierno NIANG : Nous homme de Culture, Manifestons-nous !

La Tribune de Thierno NIANG : Nous homme de Culture, Manifestons-nous !

par pierre Dieme

Je demeure plus que jamais un entrepreneur culturel qui a son mot à dire sur la gouvernance sociale, culturelle, politiques, économique et environnementale du pays n’en deplaise aux neutres, tranquilisés par les intérêts d’État et affectés par une fumisterie opportuniste.

Nombreux sont les personnes qui m’interpellent sur mes prises de positions par rapport à la situation du pays singulièrement celle qui présente un volet éminemment politique. Je vous ai compris.

Permettez-moi de vous faire comprendre que la culture, c’est de la politique autrement dit, une politique culturelle est l’apanage des grandes nations développées. Peut-on dissocier la culture des enjeux politico-politiques ? 

À mon humble avis je ne le pense pas. Voilà tout le sens de mon engagement citoyen d’abord, ensuite, culturel à l’instar des grands hommes de cultures qui à des moments critiques, anxiogènes ou conflitogénes ont trempé la plume dans l’encrier et non dans le sang pour alerter, dénoncer ou participer à la manifestation de la vérité salvatrice. Alphonse de Lamartine, Michael Jackson, Alpha Blondy, Tikken Jah, j’en passe sont des exemples irréfutables. Je comprends tout a fait que des critiques soient formulées contre mes prises de positions, sur ce qui se dessine tragiquement dans notre pays. Mais j’ai opté à ce choix qui consiste à dire Non quand on est pas en phase avec la gestion opérée par les tenants du pouvoir mais pas qu’eux seulement aussi.

Je suis un professionnel dans mon domaine. Ce domaine est la culture et dans le cadre du travaille, je collabore avec pas mal d’artistes et des institutions culturelles. Par ailleurs, c’est important de souligner que l’organisation de spectacles vivant ou événementiel est la partie visible de l’iceberg de mes activités professionnelles. Pour autant devant l’injustice et l’impunité, j’engage l’opérateur culturel aussi pour endiguer le mal. Nous Homme de Culture, nous avons une obligation historique en ces moments anxiogène au travers de notre art de manifester au peuple sénégalais martyrisé notre soutien sincère et audible. Un projet culturel se développe dans une atmosphère propice ou les droits de chaque citoyen doivent être respectés.  

Pour terminer, je voudrais poser quelques questions à ces personnes. 

Être un homme de culture signifie que tu ne dois pas te préoccuper de la situation politique de ton pays ? 

Être un homme de culture signifie que tu dois fermer l’œil sur l’impunité et l’injustice ?

Être un homme de culture signifie que tu dois te taire lorsque les droits les plus élémentaires de tes concitoyens sont bafoués ?

Est-ce normal de fermer l’œil sur la souffrance des milliers de Sénégalais qui achètent nos œuvres d’art qui payent cher pour assister aux spectacles.  

Peut-on soustraire la culture avec la gouvernance étatique ?

La politique ce n’est pas seulement l’affaire des gouvernants, c’est notre affaire à nous tous. Que chacun prenne ses responsabilités devant l’histoire. 

Thierno Niang

Thierno Niang

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.