mardi, juin 25, 2024
.
.
Accueil A la Une La stratégie politicienne de Bah Diakhaté pour échapper au procès en diffamation contre le Colonel Kébé

La stratégie politicienne de Bah Diakhaté pour échapper au procès en diffamation contre le Colonel Kébé

par pierre Dieme
Bah Diakhaté a délibérément provoqué sa convocation à la DIC devant l’imminence de son procès en diffamation qui l’oppose au Colonel Abdourahim Kébé depuis plus d’un an.
En effet, l’individu s’est fait une spécialité très crasseuse d’accusation d’homosexualité à l’égard de beaucoup de personnalités de l’opposition à Macky Sall dont le Colonel Kebe et Ababacar Mboup de Aar Samm djikko
L’avocat du Colonel Kebe lui avait adressé une Citation directe le 26 Mai 2023 à son adresse à Pikine cité Icotaf. Pour l’audience du 14 Juin du TGI de Pikine-Guediawaye, il lui a été encore adressé une Citation reçue et visée par le Procureur Seydi chef du parquet.
Le sieur BAH Diakhaté n’a pas eu le courage de se présenter dans le prétoire pour convaincre les juges du bien-fondé de ses graves accusations et faire valoir ses moyens de défense.
Du fait de son refus manifeste de prendre l’acte, Maître Koureyssi Ba a l’huissier qui après lui avoir délaissé l’acte à mairie, le cite à parquet. Tout cela pour que le sieur Bah Diakhaté comparaisse.
Peine perdue, conscient de la gravité de ses accusations, il jouait visiblement la montre, convaincu qu’il était que ses sponsors seraient toujours en position de force pour qu’il continue de narguer la justice.
Comme cela avait du reste été le cas dans le blocage inexplicable de la plainte déposée le 8 décembre 2022 entre les mains du doyen des juges pour le compte de la famille de l’adjudant-chef Didier BADJI disparu en même temps que le sergent Fulbert SAMBOU des renseignements militaires. Cette plainte pour diffusion de fausses nouvelles, l’atteinte à l’image et à la respectabilité , à l’honorabilité et au professionnalisme d’un agent de l’Etat et de complicité de ces délits visait en même temps le sieur Bah DIAKHATE et son camarade de parti, Amath Suzanne CAMARA.
Pour en revenir à l’affaire sur le rôle du TGi de Pikine-Guediawaye elle sera appelée pour être retenue le 11 Juin prochain. A noter qu’elle avait été mise en délibéré pour le 22 Décembre dernier mais une regrettable erreur de copier-couper-coller dans le dispositif de l’acte, avait contraint le tribunal de renvoyer pour régularisation à la demande de l’avocat Me Cheikh Koureyssi BÂ conseil du Colonel KEBE.
Comme relaté, le sieur Bah Diakhaté devant l’imminence de son procès en diffamation contre le Colonel Kébé et le risque d’enrôlement de son procès pour diffusion de fausses nouvelles contre la famille de Fulbert Sambou, n’a trouvé autre stratagème, que la politisation en provoquant volontairement son arrestation par de nouvelles insultes et dénigrements contre le Colonel Kébé et le Premier ministre Ousmane Sonko.
Se présenter comme la première victime politique du nouveau régime est croit-il à tort, comme un voile d’immunité qui peut au mieux, ajourner son procès et au pire, lui faire bénéficier du statut honorable de prisonnier politique.
Bah Diakhaté comme tous les citoyens sénégalais, va avoir le privilège de faire face à la justice newlook, libre, indépendante et sans interventionnisme de l’Exécutif et du pouvoir politique.
Il devra assumer ces actes et graves diffamations contre un autre citoyen, sans pouvoir se réfugier derrière un acharnement politique du nouveau Gouvernement.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.