samedi, juin 22, 2024
.
.
Accueil ActualitésPolitique La séparation !

La séparation !

par pierre Dieme

Amadou Bâ, Mimi Touré, Makhtar Cissé, Aly Ngouille Ndiaye ne sont ni dans le gouvernement, ni dans la sphère présidentielle. Il ont été tout simplement limogés. Macky Sall s’est séparé de ces responsables de son régime, à qui la rumeur a toujours prêté des ambitions présidentielles.

C’est sous Macky Sall que Amadou Bâ a occupé son tout premier poste ministériel. Alors Directeur général des impôts et domaines, il sera promu ministre de l’Economie. Aujourd’hui, l’ancien argentier de l’Etat a perdu tout poste ministériel. Il a été remplacé au ministère des affaires étrangères par Aïssata Tall.

Makhtar Cissé aussi a perdu le stratégique ministère du Pétrole et des énergies où il avait fini de prendre ses marques. Il est finalement sorti du gouvernement une seconde fois. Le poste est revenu à Mme Sophie Gladyma qui gérait les Mines. Aly Ngouille Ndiaye aussi n’est plus ministre de l’intérieur où il faisait, pourtant, montre de bonnes aptitudes.

Ces trois limogeages, en plus de celui de Mimi Touré, ont un point commun: il est prêté à ces 4 hommes une ambition. Celle de vouloir se présenter à la présidentielle de 2024 sous leur propre bannière. Des accusations jamais prouvées jusqu’ici.

Le président a-t-il suivi ces supputations ? Ou ces limogeages répondent à d’autres impératifs ? Seul le chef de l’Etat et les principaux concernés peuvent répondre à cette question.

L’autre sortie du gouvernement qui intrigue, c’est celle d’Abdou Karim Fofana, dont la compétence avait été louée ces derniers temps. Il fit partie de ceux qui étaient montés au créneau pour défendre le chef de l’Etat lors des dernières accusations de l’opposition portées à l’encontre du chef de l’Etat. Sans doute, le chef de l’Etat ne croit pas à l’Apr qu’il affaiblit progressivement pour s’ouvrir à ses anciens frères du Pds. Avec l’éjection de Omar Youm, Mimi, Aly Ngouille etc, il ne reste plus que Abdoulaye Daouda Diallo comme Apr de lait dans le Gouvernement. Que c’est humiliant pour ceux-là qui ont tout donné pour faire élire Macky Sall face à Idrissa Seck lors de la dernière présidentielle de le voir aujourd’hui à ses côtés alors qu’eux ont été virés comme des malpropres. En tout cas, il devra être fin pour cajoler cette horde de mécontents qui grouille dans les chaumières…Sonko a un boulevard devant lui.

Youssouf SANE

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.