.
lundi, avril 15, 2024
.
Accueil ActualitésPolitique Gackou, à Thiès : «Le Sénégal se base sur une vaste politique d’improvisation économique»

Gackou, à Thiès : «Le Sénégal se base sur une vaste politique d’improvisation économique»

par pierre Dieme

A Thiès, ville symbole, ville martyre, l’incarnation de l’histoire syndicale et politique du Sénégal, où il a été reçu à la Permanence Ibrahima Sarr des Fds/Guelwaars de Dr Babacar Diop, ce jeudi 20 octobre 2022, dans le cadre de sa «Caravane de l’Espoir», le président du Grand parti (Gp), El Hadj Malick Gackou, a laissé croire que «quelle que soit la complexité de la situation internationale, le Sénégal doit trouver les réponses appropriées pour assurer le bien-être de ses populations».

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

 «Je suis venu à Thiès dans un contexte national et international très difficile. Tout le monde le sait, le monde est aujourd’hui traversé par une situation géopolitique extrêmement chargée, à cause principalement des secousses de la guerre en Ukraine, avec ses conséquences sur le triple plan sécuritaire international, alimentaire et énergétique. Dans ce contexte, notre pays, le Sénégal, doit trouver son chemin pour s’assurer les bases de nouveaux paradigmes à même de lui permettre d’avoir des gages d’un développement harmonieux de ses populations.» Cette conviction émane du président du Grand Parti (Gp), qui pense qu’«évidemment, quelle que soit la complexité de la ­situation internationale, le Sénégal doit trouver les réponses appropriées pour assurer le bien-être de ses populations». Malheureusement, regrette El Hadj Malick Gackou, «nous assistons à une vaste politique d’improvisation économique dont le désastre ne peut qu’avoir pour nom, le Plan Sénégal émergent (Pse) dont les conséquences sont la calamité et la pauvreté dans lesquelles sont plongés les Sénégalais».
Du point de vue économique, M. Gackou pense que «le Pse est un échec». Il considère que «si après 10 ans de magistère, le Président Macky Sall pense à l’emploi des jeunes, à la cherté de la vie, du logement, du coût du ­­bien-être social des populations, si à la fin de son deuxième et dernier mandat, il se préoccupe de la qualité de la vie des populations, c’est parce que sa politique économique est un désastre pour le Sénégal». Et, poursuit-il, «il suffit ­d’interroger les compatriotes, de voir comment la jeunesse est désemparée, comment la famille est déstructurée, combien le monde rural est ­déchiqueté, pour s’en convaincre». Selon lui, «il n’y a pas d’espoir, nous baignons dans le ­désespoir de cause qui n’est rien d’autre que l’échec de la politique économique et social du Président Macky Sall».
D’après le président du Grand parti, «c’est aussi dans ce contexte que le président de la République et son camp ont choisi d’opérer ou de faire opérer à notre Constitution, un coup d’Etat civil, à travers une troisième candidature illégale, illégitime». Pour cette raison, il en appelle à «la vigilance du Peuple sénégalais, à l’engagement de la jeunesse du pays». Aussi d’interpeller la Communauté internationale afin que «le Droit et la Constitution du Sénégal, qui consacre deux mandats consécutifs pour le président de la République, soient respectés». M. Gackou d’alerter : «Ce n’est pas une demande qui s’adresse au président de la République et à son camp, puisque l’obligation de respecter la Constitution leur sera imposée. Nous devons faire éviter à notre pays, dans ce contexte national et international difficile, des problèmes, pour sauvegarder la dignité humaine dans notre pays.»
Le président du Grand parti fait savoir «avoir décidé d’être candidat à la présidence de la République, pour l’élection présidentielle de 2024». C’est parce que, souligne-t-il, «auréolé de mon expérience d’homme d’Etat aux mains propres et d’un background, je ne ménagerai aucun effort pour servir le Sénégal et la Nation sénégalaise. J’ai pris l’engagement de changer le Sénégal, de plonger le Sénégal dans de nouveaux paradigmes économiques et sociaux, à même d’assurer à nos populations le bien-être social, le développement humain».

Par Cheikh CAMARA –

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.