mardi, juin 18, 2024
.
.
Accueil People Ferdinand Coly se livre

Ferdinand Coly se livre

par pierre Dieme

L’ancien international sénégalais s’est ouvert sur les contentieux judiciaires qu’il a notamment eu avec l’ancien président du Stade de Mbour

Invité dans l’émission « Confrontation » sur la 2STV dans le but de faire des témoignages sur son ancien coéquipier, Pape Bouba Diop décédé le 30 novembre en France suite à une longue maladie, Ferdinand Coly en a profité pour parler des contentieux judiciaires qu’il a notamment eu avec l’ancien prédisent du Stade de Mbour. Il a aussi évoqué son retour en équipe nationale du Sénégal.

L’ancien international sénégalais, Ferdinand Coly s’est ouvert sur les contentieux judiciaires qu’il a notamment eu avec l’ancien président du Stade de Mbour. Invité en compagnie de certains de ses anciens coéquipiers, de la génération 2002, dans l’émission « Confrontation » sur la 2STV, l’ancien latéral droit des Lions a fait savoir que ce qui l’animé dès la fin de sa carrière, c’était d’investir dans son pays pour ainsi permettre à certains jeunes d’en profiter au maximum.

L’ancien latéral droit a profité de cette émission pour clarifier les choses tout en étant ferme. « Je n’ai pas demandé quoique ce soit mais je suis venu investir dans mon pays. Ce qui s’est passé est inadmissible. Je ne le dis pas pour moi seulement, parce que je suis dans un combat. Aujourd’hui, beaucoup d’internationaux sont dans ce combat mais n’osent pas parler » déplore-t-il sur le plateau tout en précisant qu’il n’est pas venu dans ce plateau pour exposer son problème, et qu’il était là juste pour rendre hommage à Pape Bouba Diop. Une histoire d’escroquerie qui remonte à 2012, l’enquête est bouclée mais la procédure judiciaire est lente.

L’ancien international aurait perdu un montant important d’argent. Sur ce fait il finit par indiquer qu’« il ne s’agit pas simplement d’accompagner ou de donner de l’argent parce que quand on est international, il faut savoir se gérer. On n’a pas tendu la main et on ne tendra jamais la main dans ce pays. Si nous on se met à tendre la main, que fera le «sénégalais lambda». On n’a pas le droit de tendre la main. J’ai un problème, je l’ai exposé, je laisse tout entre les mains de la justice mais 7 ans ce n’est pas 7 jours » rappelle-t-il.

Par ailleurs Ferdinand Coly a aussi évoqué sa reconversion et bien sur le fait qu’il ait pu intégrer la sélection nationale. « Après ma carrière, je me suis engagé sans réfléchir dans l’équipe nationale du Sénégal. J’étais Team Manager pendant 3 ans. J’ai donné le cœur, je me suis sacrifié, j’étais content d’être là parce que je l’avais choisi et c’était une façon pour moi de rendre au Sénégal ce qu’il m’avait donné. Après 3 ans d’exercice avec des résultats mitigés, des défaites et des péripéties qu’on a connues comme lors de ce fameux match face à la Cote d’Ivoire au stade Léopold Sédar Senghor qui a été finalement suspend » fait-il savoir.

Avant d’ajouter : « je pense qu’on a ouvert la voie parce qu’en 2008-2010, le football était très compliqué. On a relancé ce football et les résultats sont arrivés graduellement. Il y a beaucoup d’anciens qui sont laissés de côté. Il y a du talent, des gens intègres. Il y a des possibilités dans plusieurs domaines parce que le football est vaste ».

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.