mardi, mai 28, 2024
.
.
Accueil ActualitésSociété Non-respect du couvre-feu, violences policière: Moustapha Diakhaté invite au respect de la loi

Non-respect du couvre-feu, violences policière: Moustapha Diakhaté invite au respect de la loi

par admin

«Face à l’impérieuse nécessité d’endiguer la propagation du coronavirus, face à l’anxiété des Sénégalais c’est l’heure pour la République d’obtenir, avec les seuls moyens admissibles dans un Etat de droit, l’adhésion des populations aux contraintes qu’imposent les circonstances de la lutte contre la propagation du Covid-19».

Tel est le message de l’ancien Président du groupe parlementaire Benno Bokkk Yakkar (Bby) sur sa page Facebook. Pour Moustapha Diakhaté l’autorité de la loi doit être une valeur qui doit habiter chaque Sénégalais.

Aussi précise-t-il dans son post, «rien, absolument rien ne doit se réaliser sans démocratie même un état de guerre sanitaire. Le gouvernement en l’ignorant, en le refusant, affaiblit le combat de la population et le consentement à l’effort commun. Malgré la difficulté du moment nous devons toujours considérer la loi comme le seul mur porteur de l’autorité de la République. Elle ne doit être, par conséquent, bafouée ni par les citoyens encore moins par les fonctionnaires de Police».

Seynabou Fall

Tu pourrais aussi aimer

Non-respect du couvre-feu, violences policière: Moustapha Diakhaté invite au respect de la loi

par admin

«Face à l’impérieuse nécessité d’endiguer la propagation du coronavirus, face à l’anxiété des Sénégalais c’est l’heure pour la République d’obtenir, avec les seuls moyens admissibles dans un Etat de droit, l’adhésion des populations aux contraintes qu’imposent les circonstances de la lutte contre la propagation du Covid-19».

Tel est le message de l’ancien Président du groupe parlementaire Benno Bokkk Yakkar (Bby) sur sa page Facebook. Pour Moustapha Diakhaté l’autorité de la loi doit être une valeur qui doit habiter chaque Sénégalais.

Aussi précise-t-il dans son post, «rien, absolument rien ne doit se réaliser sans démocratie même un état de guerre sanitaire. Le gouvernement en l’ignorant, en le refusant, affaiblit le combat de la population et le consentement à l’effort commun. Malgré la difficulté du moment nous devons toujours considérer la loi comme le seul mur porteur de l’autorité de la République. Elle ne doit être, par conséquent, bafouée ni par les citoyens encore moins par les fonctionnaires de Police».

Seynabou Fall

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.