samedi, juin 15, 2024
.
.
Accueil ActualitésPolitique Querelles internes dans l’Apr : Mimi Touré parle d' »épiphénomènes »

Querelles internes dans l’Apr : Mimi Touré parle d' »épiphénomènes »

par admin

La présidente du conseil économique, social et environnemental (Cese) minimise les querelles qui secouent, depuis quelques temps, le parti présidentiel.

« Ces disputes sporadiques sont des épiphénomènes et ne sauraient mettre le voile sur les importantes réalisations économiques et sociales réalisées depuis 2012 », a dit Aminata Touré invitant ses camarades à ne pas exaspérer les citoyens.

Elle admet toutefois qu' »il est toujours préférable de régler nos problèmes internes à l’intérieur de notre parti mais la démocratie de nos jours est turbulente et exaspère parfois les citoyens normaux qui préféraient que les leaders politiques se concentrent sur les problèmes de la nation et la recherche de solutions ».

A propos de la question du troisième mandat, Amina Touré soutient que ce débat n’intéresse pas les Sénegalais. Parce que, rappelle-t-il, le Président a dit ce qu’il avait à dire sur la question.

« Il a un travail important à faire pour le pays et il compte se concentrer sur ce travail. Si on devait faire que de la politique pour les quatre prochaines années à venir, je ne pense pas que ce serait bon pour le pays qui a encore des défis importants à relever », a notamment fait comprendre l’ancienne ministre.

Qui fait constater pour s’en offusquer que « la politique a trop de place dans la vie du pays alors que les Sénégalais, dans leur très grande majorité, sont intéressés surtout par leurs moyens d’existence, l’emploi, la santé, l’éducation, le pouvoir d’achat, le logement entre autres questions déterminant leur vie et celles de leur famille ».

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.