samedi, juin 15, 2024
.
.
Accueil ActualitésPolitique Abdou Mbow: «Depuis que Abdoul Mbaye a été chassé du gouvernement, il est dans une opposition non constructive»

Abdou Mbow: «Depuis que Abdoul Mbaye a été chassé du gouvernement, il est dans une opposition non constructive»

par admin

Commenter les déclarations d’Abdoul Mbaye est un exercice inutile pour Abdou Mbow. Pour lui, l’ancien Premier ministre, qui ressasse les mêmes propos, est dans une opposition non constructive depuis son éjection du gouvernement. Évoquant l’absence du Pds au Dialogue national, le porte-parole adjoint de l’Apr, joint hier au téléphone, reconnait au parti sa liberté d’action, mais souligne une contradiction dans la position des libéraux au sortir de la rencontre Wade-Macky au palais et celle qu’ils affichent aujourd’hui. 
 
En conférence de presse vendredi dernier, Abdoul Mbaye a prédit une année 2020 de tensions économiques et sociales. Selon le président de l’Alliance de la citoyenneté et du travail (Act) «la dépense publique sera resserrée, au détriment du fonctionnement de l’administration, de l’éducation et de la santé…». Invité à donner son appréciation sur la sortie de l’ancien Premier ministre, Abdou Mbow trouve que c’est à la limite perdre son temps que de répondre aux propos du leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act). «Abdoul Mbaye tient toujours le même discours. Il n’y a rien de nouveau dans ses déclarations.

Depuis qu’il a été chassé du gouvernement, il est dans une opposition non constructive. Tout son discours consiste à dénigrer le chef de l’Etat et sa politique. C’est pourquoi il ne mérite même pas qu’on commente ses propos, qui n’ont plus aucun crédit», martèle le porte-parole adjoint de l’Alliance pour la république (Apr).

Qui ajoute : «Abdoul Mbaye n’a pas de leçon d’économie à nous donner, parce que son passé est très éloquent». 
A propos du refus du Parti démocratique sénégalais (Pds) de prendre part au Dialogue national, Abdou Mbow reconnait que «chaque parti politique à sa liberté de prendre des positions, ses règlements, sa manière de fonctionner et ses orientations propres». Par contre, il note une contradiction dans ce qui a été dit et ce qui est fait par les libéraux. 

«On a vu et entendu à la télé le porte-parole du Pds lire un communiqué (le communiqué final de la rencontre Wade-Macky) et dire que toutes les questions que Me Wade et le Président Macky Sall ont abordées seront discutées au niveau du Dialogue national», fait-il remarquer. Donc, si les libéraux refusent de prendre part au Dialogue national, c’est à eux d’expliquer leur position.

«S’il y a aujourd’hui revirement, c’est au Pds qu’il faut en demander les raisons», dit-il. Quoi qu’il en soit, le président de la Commission des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur de l’Assemblée nationale soutient que «le Président Macky Sall a respecté ses engagements. Il a fait ce qu’il avait dit, en s’ouvrant à tout le monde». 

Mbaye THIANDOUM

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.