.
dimanche, avril 14, 2024
.
Accueil ActualitésPolitique Abdoul Mbaye : « De grâce, respectons notre Constitution et cessons de jouer avec notre pays! »

Abdoul Mbaye : « De grâce, respectons notre Constitution et cessons de jouer avec notre pays! »

par pierre Dieme

Dans un post, Abdoul Mbaye, leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT) souligne une lacune dans la Décision 4/E/2024 du Conseil constitutionnel, révélant une omission délibérée de l’article 34 de la Constitution.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

« Dans sa Décision 4/E/2024 constatant le retrait de Mme Wardini, le Conseil constitutionnel oublie intentionnellement de citer une partie de l’article 34 de notre Constitution. Pourquoi ? Parce qu’en le citant sans l’amputer la date du 25 février doit être maintenue », déclare Abdoul Mbaye.

« Or le Conseil l’a déjà reconnue impossible à respecter. Comme nous l’avons déjà écrit la fixation d’une nouvelle date pour le scrutin de l’élection présidentielle s’impose…. par une loi constitutionnelle dérogatoire limitée à la date du scrutin… De grâce, respectons notre Constitution et cessons de jouer avec notre pays! », demande-t-il.

Antoine Sar

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.