samedi, mai 25, 2024
.
.
Accueil A la Une A quoi servent les phosphates au Sénégal ?

A quoi servent les phosphates au Sénégal ?

par pierre Dieme

Il est bon d’informer l’opinion publique que le Sénégal possède 1 milliard de tonnes de ressources en phosphates, deux fois plus que le Maroc.
Dans ce pays, l’Etat a créé l’Office Chérifien des phosphates, véritable pilier du développement économique, social, technologique et culturel du Maroc. L’OCP est une véritable industrie structurante, qui produit de l’acide phosphorique, des engrais pour le bénéfice de l’Etat Marocain.
A quoi servent les phosphates au Sénégal ?
Ici au Sénégal, les ICS ont été bazardées à des intérêts privés Indiens en complicité avec des politiciens prédateurs. Même les travailleurs actionnaires ont été spoliés. C’est une honte.
A Ndendory, les phosphates de Matam sont perdus entre les sociétés de Cheikh Amar et sans doute ses acolytes politiques.
Dans le domaine des phosphates, la politique de Macky Sall n’a pas de colonne vertébrale. Or pour Tekki, la filière phosphate est hautement stratégique pour la souveraineté alimentaire. Voyez-vous, la différence entre Macky Sall et moi-même, c’est le patriotisme économique. La filière phosphate doit être une industrie structurante au bénéfice de notre agriculture et de notre souveraineté alimentaire. Et, ce n’est pas négociable. On aime le Sénégal. Un point, c’est tout. Il faut choisir son camp.
Dossier nouveau : le Ministre Diouf Sarr n’a plus l’autorité morale pour diriger la lutte contre la Covid-19 avec l’arrivée de la prochaine vague.
Manifestement, le secteur de la santé aura besoin de ressources supplémentaires pour faire face à la nouvelle vague de la Covid-19. Le Ministre Abdoulaye Diouf Sarr ne veut toujours pas rendre compte des 64 à 90 milliards de FCFA qui lui ont été confiés pour lutter contre la Covid-19 en 2020. Le Sieur Diouf Sarr, se présentant comme économiste, à la tête de 3000 cadres sérieux de l’APR est incapable de construire des centres de traitement Covid après 9 mois, là où la chine peut construire un hôpital équipé de 9000 lits en 10 jours.
Le Ministre Diouf Sarr n’a plus l’autorité morale pour diriger la lutte contre la Covid-19 avec l’arrivée de la prochaine vague.
Si vous faites un tour à l’hôpital Dalal Diam de Guédiawaye ou à l’hôpital Fann de Dakar, vous verrez que les bâtiments devant abriter les centres de traitement Covid sont loin d’être achevés. A l’hôpital Fann, il est incapable de construire un bâtiment préfabriqué d’une trentaine de lits après 9 mois. C’est proprement scandaleux. Je lui adresserai une question écrite à ce sujet.
Le Sieur Diouf Sarr, omnibulé par son ambition de Maire de Dakar, empêtré dans la business-Covid avec la famille FayeSall, se moque de la santé du peuple. Manifestement, il n’a plus l’autorité morale pour diriger la lutte contre la Covid-19 avec l’arrivée de la prochaine vague.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.