lundi, juillet 22, 2024
.
.

ABC, relais de «NOO LANK» auprès de Macky

par admin

Le Médiateur de la République est décidé à porter la parole de la plateforme « Noo Lank » auprès du président de la République Macky Sall. Rencontrant des membres de ladite plateforme hier, jeudi, Alioune Badara Cissé a pris l’engagement de relayer les préoccupations de Fadel Barro, Malick Ndiaye et cie auprès du maître du jeu, relativement à diverses questions comme la hausse du prix de l’électricité, le cas Guy Marius Sagna et co-inculpés…

Le Médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, a rencontré dans les locaux de la Médiature hier, jeudi 2 janvier 2020, le Collectif « Noo Lank » qui lutte contre la hausse du prix de l’électricité et l’emprisonnement de Guy Marius Sagna et trois autres de ses camarades.

Au menu des discussions, on relevait divers sujets de préoccupations pour la délégation de la plateforme représentée entre autres par Fadel Barro, le Pr Malick Ndiaye et Amadou Guèye. La hausse du prix de l’électricité, le droit de marche, l’arrestation de Guy Marius Sagna et Cie, la question des ressources naturelles entre autres ont été ainsi au centre des échanges entre Me Alioune Badara Cissé et les membres du collectif « Noo Lank ». L’objectif était également d’échanger sur  les problèmes sociaux et de dégager des solutions.

Interpellé par la presse à l’issue de la rencontre, Fadel Barro a expliqué que la plateforme « Noo Lank » a particulièrement expliqué au médiateur Alioune Badara Cissé que « la hausse de l’électricité est insupportable pour les populations». Non sans mettre également l’accent sur les contraintes établies par les pouvoirs publics sur le droit de marche au Sénégal, l’arrestation de Guy Marius Sagna comme la gestion des ressources naturelles qui sont un bien collectif, pour ne pas dire national.

Pour sa part,  le médiateur de la République a promis, à l’issue de la rencontre, de rendre compte des points abordés au président de la République. Se félicitant en effet de la démarche de la plateforme pour avoir eu recours à une institution comme la sienne dont le rôle assigné par les pouvoirs publics est de servir d’interface entre les citoyens et le pouvoir, en cas de problème d’urgence nationale, ABC a fait part de longues discussions entretenues avec les membres de la plateforme « Noo Lank », tout en confirmant Fadel Barro sur la teneur des échanges relatifs aux questions déjà évoquées dont la hausse du prix de l’électricité, le droit à la marche et ses contraintes, le cas Guy Marius Sagan et cie.

Avant de prendre l’engagement de répercuter les préoccupations de Fadel Barro, Malick Ndiaye et cie auprès du chef de l’Etat. Et tout cela dans le but de préserver la paix sociale, afin que, à titre d’exemple,  les investisseurs qui viennent mettre leur argent dans le développement du pays puissent trouver un espace propice à leurs activités, dans une dynamique de maîtrise du risque-pays.

 Pour finir, le Médiateur de la République a fait remarquer que son action s’inscrivait dans le sens de la responsabilité et du patriotisme. Une fois le chef de l’Etat informé cependant, a-t-il précisé, il relèvera de ses prérogatives régaliennes  de voir quelle suite celui-ci  va donner à cette information.

 

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.