jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Délirant, ce pays ! kaccoor dénonce la vague d’arrestations arbitraires des militants de PASTEF

par pierre Dieme

Sérieusement, avec tout ce qui se passe dans ce charmant pays, ce vilain Kàccoor ne se sent pas d’entrain. Alors là, pas du tout. Galsen s’est sérieusement métamorphosé dans le mauvais sens.

Et au rythme où se bousculent les décisions administratives et judiciaires loufoques, nos prisons feront bientôt leur trop-plein de détenus d’opinion. Savez-vous que les jeunes que l’on a arrêtés à Diourbel sont pour la plupart des enseignants et des agents de santé ? Loin d’être des fripouilles, ce sont des mecs bien sous tous rapports et qui dispensent de bons soins et une bonne éducation à nos mômes.

Des gens, surtout, régulièrement domiciliés. Pensez-vous, des citoyens, fussent-ils des acteurs de la politique, arrêtés pour avoir distribué des… flyers en…2023 comme sous l’époque peu glorieuse des années senghoriennes où la police était en permanence aux trousses de lycéens, étudiants et syndicalistes distribuant des tracts. Ce qu’on appellerait aujourd’hui des flyers !

Des gens armés de la foi militante comme le raconte si bien l’ancien ministre Mamadou Diop Decroix dans son livre autobiographique. A la lecture de cette information relative à des militants arrêtés pour avoir distribué des flyers, certains ont vite pensé à un « Fake ». Maisil fallait se rendre à l’évidence !

C’est sous le régime d’un président né après les indépendances que l’on nous joue cette grossière farce avec des préfets et juges vraiment abscons. Et des policiers et gendarmes qui le sont tout autant ! D’autres jeunes dont des mineurs sont privés de leurs familles depuis dimanche. On leur oppose le délit d’avoir tenté de rallier le domicile de leur leader qui se trouve être l’opposant numéro 1 au régime en place. Pourquoi souriez-vous bêtement ?

On peut bien se demander si l’on a maintenant privé nos compatriotes de la liberté de circuler. Quel tort ont bien pu commettre ces jeunes, plutôt ces enfants, pour être trimballés depuis dimanche de commissariats de police et brigades de gendarmerie à la cave du Palais de Justice pendant que les sympathisants du drôle de ministre Mame Mbaye Niang se payaient une marche (évidemment non autorisée !) au centre-ville.

Si l’on n’y prend garde, ce pays va être pire que le Rwanda ! Hélas, malgré ces atteintes à nos libertés si précieuses, il y a des chefs religieux qui pensent que Galsen est une terre de liberté. Le plustriste, c’est de voir un corps aussi prestigieux que la gendarmerie être transformé en police politique au service de Benno Bokk Yaakar ! Car la Police nationale, elle, n’en parlons pas…
KACCOOR BI – LE TEMOIN

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.