mercredi, juillet 24, 2024
.
.

Coup de balai final

par pierre Dieme

Cela fera bientôt cent jours que de nouveaux
hommes forts sont aux commandes du pays. Jusque-là, ils déroulent à leur manière, selon leur rythme et avec lucidité, évitant les peaux de banane et se fichant éperdument des états d’âme et accès de colère de flibustiers de la plume et du micro. Leur dernier coup de patte s’est abattu sur la tête de meuniers qui voulaient les faire chanter. La réaction énergique de Serigne Bass Ndiaganiao et Oscar Sierra a fait capituler sans conditions ces meuniers qui voulaient les rouler dans la farine. Une réaction ferme, énergique, virile qui ne laissait aucune place à la négociation. Les coups de gueule, chantages et autres pressions, ça ne marche pas avec ces deux-là. Allez donc demander aux transporteurs spéculateurs qui voulaient prendre en otages les citoyens désirant aller passer la Tabaski dans leurs patelins !
Seule ombre au tableau jusque-là : le couple au sommet de l’Etat tarde à couper des têtes. Ou, plus exactement, à envoyer en prison tous les voleurs de l’ancien régime qui ont rendu les finances publiques exsangues. De la même manière, Kaccoor Bi ne comprend toujours pas pourquoi est-ce que les institutions inutiles et budgétivores comme le CESE, le HCCT, la Commission pour le Dialogue des territoires et autres machins ne sont toujours pas dissous. Autant dire que, sur certains aspects, ce vilain Kaccoor Bi est toujours sur sa faim.Tout de même, il applaudit le blocage des travaux sur le Littoral mais aussi de toutes les opérations foncières douteuses comme à Mbour 4. Un bon point pour Serigne Bass Ndiaganiao et Oscar Sierra, également, l’obligation faite aux entreprises délinquantes de payer leurs impôts. Des entreprises qui se croyaient exonérées de ce devoir. On constate aussi que la sobriété est de mise à tous les niveaux. Bref, la rupture qu’ils nous promettaient est à l’œuvre. Cela dit, encore une fois, près de 100 jours après l’arrivée au pouvoir des « Patriotes », on peine à comprendre que des gens qui sont responsables de la situation calamiteuse du pays soient toujours aux commandes et continuent de s’engraisser en nous narguant par leur proximité avec Seugn Bass et Oscar Sierra. Le rythme des nominations lors des Conseils des ministres hebdomadaires nous parait bien lent, trop lent même. Un véritable coup de balai doit s’opérer rapidement parce que, franchement, on a encore l’impression par certains aspects et en voyant encore certaines figures dans toutes les cérémonies, que le régime honni du Chef chassé le 24 mars dernier est toujours au
pouvoir. L’autre sujet qui tient à cœur une majorité de jeunes, c’est la reddition des comptes. Que tous les voleurs épinglés par les corps de contrôle répondent de leurs crimes financiers. Là aussi, on attend que la main du duo ne tremble point !

kàccoor bi – le temoin

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.