dimanche, juillet 21, 2024
.
.

Banlieue et environs: Boun Dionne mobilise et invite à une union autour de sa coalition

par pierre Dieme

La coalition « Dionne 2024 » est à fond dans sa campagne électorale. Hier, la coalition qui porte la candidature de l’ancien Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a sillonné la banlieue de Dakar dans le cadre de sa caravane. A Guédiawaye où il a fait une déclaration, le candidat a promis, s’il est élu, d’ériger des centres de formation professionnelle dans toutes communes de la région de Dakar et dans tous les départements du pays « pour permettre aux jeunes d’avoir un métier ». Mais surtout Mahammed Boun Abdallah Dionne a appelé les « Démocrates » et les « Républicains » du Sénégal à le rejoindre pour la formation d’une inter-coalition autour de la coalition Dione2024 pour « protéger la nation des dérives de l’extrémisme violent ».

Pour ce deuxième jour de campagne, la coalition « Dionne 2024 » a ratissé large à travers la banlieue de Dakar. La caravane de ladite coalition s’est offert un bain de foule ce lundi dans les rues de la banlieue de Dakar. En quittant son siège sis à Sipres, la caravane s’est dirigée vers Guédiawaye en passant par « 22 », « Case-Bi » avant d’aller vers « Dépôt gaz » et Golf Sud. De Fith Mith à Guédiawaye, c’est une foule monstre qui a accompagné le candidat Mahammed Boun Abdallah Dionne qui est l’un des favoris pour succéder à Macky Sall.

Prenant la parole, le candidat de la coalition « Dionne 2024 » a rassuré les populations qui se sont déplacées en masse à Guédiawaye Canada. Il a expliqué son programme qui a séduit Hommes et femmes qui étaient présents sur les lieux. Même les passants étaient attentifs au discours du Président de « Dionne 2024 » qui n’a pas oublié de prendre date avec la jeunesse à qui il réserve un traitement de faveur s’il est élu président de la République du Sénégal au soir du 24 mars 2024.

« Guédiawaye, aujourd’hui nous avons décidé de venir dans la banlieue. Qui dit banlieue dit jeunesse et qui dit jeunesse pense forcément à l’emploi mais surtout qui dit jeunesse pense à la sécurité. Le 24 mars, si nos compatriotes portent leur choix sur ma personne pour faire de moi le président de la République, je prends l’engagement de construire dans chaque département du Sénégal, un centre de formation professionnelle pour permettre à tous les jeunes d’avoir un métier. Pour ce qui est de la région-capitale qui est la région de Dakar, nous ne manquerons pas de prendre en compte sa particularité en construisant un centre de formation professionnelle dans chaque commune de la région de Dakar », a promis l’ancien Premier ministre.

Poursuivant, le candidat lance un appel à l’endroit des guides religieux. « Je voudrais saluer le rôle important qu’ils jouent dans la sécurité, la paix et la stabilité de notre pays, le Sénégal. Mais s’il en est ainsi c’est que nous au Sénégal, nous avons l’islam confrérique ce qui nous aide beaucoup pour sécuriser notre pays. C’est vrai que c’est à l’Etat de s’occuper de la sécurité, mais l’Etat ne peut pas tout faire. C’est pourquoi la société et les forces vives doivent participer à la sécurisation de notre pays alors que l’insécurité est de plus en plus galopante avec la menace terrorisme. C’est pourquoi c’est notre islam confrérique est notre plus grande chance », a-t-il encore déclaré en lançant dans la foulée, un appel à toutes les forces de progrès, à tous ceux qui croient à la démocratie et à la république, de rejoindre sa pour coalition pour la formation d’une inter-coalition autour de la coalition ».

Dakaractu

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.