samedi, juillet 13, 2024
.
.

Aliou Sané : «nous allons apporter une suite judiciaire contre la police»

par pierre Dieme

Les membres du mouvement Y en a marre ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Arrêtés alors qu’ils voulaient juste déposer une lettre de protestation au siège de Orange, ils ont décidé de remettre ce combat mardi prochain. Face à la presse hier, Aliou Sané et ses camarades ont informé l’opinion de la suite judiciaire qu’ils comptent apporter à l’affaire. 

Les Y en a marristes sont plus que jamais décidés à poursuivre le combat contre Orange Sénégal. Arrêtes mardi alors qu’ils déposaient une lettre de protestation au siège, sis à la Vdn, ils ont dénoncé le comportement des forces de l’ordre à leur égard lors d’une la conférence de presse. «Notre police est faite d’hommes et de femmes de valeur mais l’institution continue de garder les aspects d’une police coloniale», soutient Aliou Sané. Aussi, le mouvement Y’en a marre compte porter plainte après l’arrestation de 7 de ses membres. «Nous allons apporter une suite judiciaire et dès demain (aujourd’hui), nos avocats seront à pied d’œuvre pour faire le travail qu’il faut, parce que c’est un précédent dangereux qu’il ne faut pas laisser passer», informe Aliou Sané. 
Avant de poursuivre : d’abord, on a été arrêté sans aucune charge. On nous fait arrêter, on nous fait dormir là-bas et au petit matin, on nous libère. Contre ça, nous allons apporter une suite judiciaire». 
Pour Djibril Ndiaye, membre du mouvement, l’Etat doit prendre ses responsabilités. De tels actes contre les y en a marristes ne seront plus jamais acceptés. «Nous trouvons que c’est vraiment une grande injustice. Et nous demandons à l’Etat de prendre ses responsabilités. Parce que la prochaine fois, nous n’allons pas nous laisser faire», soutient-il. Pour lui, il ne sera plus question de laisser la police malmener la population. 

Acte 2 du «Talaatay Orange» mardi prochain

Aliou Sané et ses camarades ne comptent pas abandonner le combat. L’acte 2 du «Talaatay Orange» se prépare. Plusieurs délégations de dix membres vont déposer une lettre de protestation au niveau de plusieurs agences de la société incriminée, 23 au total au niveau national. «Nous lançons l’acte 2 de “Talaatay Orange” le mardi 8 septembre prochain. Au-delà du boycott, nous avons fait la cartographie de toutes les agences Orange du Sénégal, parce qu’il y a une forte demande des citoyens sénégalais qui n’étaient pas à pied d’œuvre mardi dernier et qui sont tous mobilisés pour aller au niveau des sièges Orange de leur localité pour déposer les lettres de protestation et montrer aussi qu’ils sont indignés et engagés dans ce combat de principe pour le mardi 8 prochain», a annoncé Aliou Sané. 

Khadidjatou DIAKHATELES ECHOS

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.