jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Yeumbeul Nord! Pour légitimer ses forfaits: Le Maire « adopte » des comités fictifs

par pierre Dieme

Pour légitimer ses actes nébuleux, le maire de la commune de Yeumbeul Nord met en place des comités fictifs. Et pourtant cette situation a toujours été dénoncée par la majorité des conseillers municipaux. Babacar Ndao n’a rien trouvé de mieux que de choisir un groupe de personnes qui lui sont favorables pour l’adoption d’un comité de gestion et de suivi d’un projet d’une station d’essence qui doit être installée au quartier de Gadaye. Une décision solitaire que tous les conseillers n’ont pas été mis au parfum.

L’adoption d’un comité qui regroupe l’ensemble des hommes du maire ressemble à un coup de force que Babacar Ndao impose à l’ensemble des conseillers et aux habitants de la commune. « En effet, un organe qui a été mis en place n’a pas été apprécié par une majorité du « personnel » communal. Pire, cela a été fait dans la plus grande discrétion  et dans le mutisme en complicité avec certains de ses proches », nous souffle un agent de la mairie. Voici des personnes qui figurent dans le comité qui a été créé pour le suivi du projet de construction de la station d’essence. il s’agit : de l’adjoint au maire chargé des finances, l’adjoint au maire chargé des domaines, l’adjoint au maire chargé de l’environnement, l’adjointe au maire khaly Guèye, le président de la commission des finances, le président de la commission des domaines, le président de la commission de l’environnement, le président de la commission de la communication, le président de la commission sociale  entre autres.

Une liste bien fournie entre les quatre murs par le maire seul à l’absence du conseil communal de la jeunesse, des acteurs de la commune pour le développement de Yeumbeul, des « Bajénu Gox », certains membres de la force vive de Yeumbeul Nord. Une autre convocation a été également envoyée aux personnes de son choix pour assister à une réunion du comité de suivi de l’audit sur le foncier communal.

Et ici, les services concernés ont été choisi par le maire sans consultation avec les conseillers. Il s’agit de son adjoint qui est chargé des impôts et domaines, celui qui s’occupe du volet finance, des conseillers municipaux qui lui sont favorables, des chefs de bureaux du cadastre et des domaines de Pikine, le président des délégués de quartier, le secrétaire municipal, la division des services techniques et d’autres personnes de son choix.

L’adoption des comités fictifs permettra donc au maire de la commune de Yeumbeul nord de dérouler des projets a son aise sans contrôles et d’une manière nébuleuse. Ceci est considéré par certains comme une dilapidation du budget de la commune. Ce sont encore les nouvelles autorités qui sont interpellées pour que Babacar soit recadré.

Sada Mbodj

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.