jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Transhumants en catimini

par pierre Dieme
En politique, il ne faut jamais avoir confiance aux personnes avec lesquelles on combat sur le terrain. Dans ce pays, les gens ont tendance, dès votre chute ou votre défaite à une élection, à vous lâcher pour se mettre au service du nouveau tenant du pouvoir. On l’appelle lâchement de la transhumance.
Une autre forme de transhumance est en vue ces derniers temps. Des directeurs généraux, qui étaient d’une virulence sans commune mesure avec le Pros et qui raillaient la candidature du nouveau Chef de l’Etat, Bassirou Diomaye Faye, se sont terrés dans leur bureau pour être oubliés par les nouveaux tenants du pouvoir.
Extraordinaire. Ridicule. Indigne. Ils ne parlent plus. Lorsque Sonko faisait des sorties sur la situation du pays, ils étaient les premiers à écrire sur les réseaux sociaux ou encore se faire inviter sur les plateaux de télés pour le contredire en racontant des balivernes. Vous voulez des noms? J’en passe. Puisque le Chef et le Pm ont vécu ces moments durs entre 2021 et 2024… ils savent…
Samba Diamanka, Le Soleil

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.