jeudi, juillet 25, 2024
.
.

«Senegaal Bi Nu Begg» juge excessives les sanctions contre le Mali

par pierre Dieme

La Plateforme Politique «Senegaal Bi Nu Begg» n’apprécie aucunement les sanctions prises par la Cedeao contre le Mali, suite au putsch perpétré par les militaires le 18 août 2020. Selon Cheikh Tidiane Dièye et ses camarades, le Sénégal ne devrait, en aucun cas, s’associer à un blocus économique et commercial contre le peuple frère du Mali. Ils estiment que ce qui s’est passé au Mali est le résultat d’une insurrection populaire, venue dénoncer la crise de gouvernance et l’incapacité du Président Ibrahim Boubacar Keita à trouver une solution aux problèmes multiformes auxquels le Mali fait face. Pour la plateforme Senegaal Bi Nu Begg, la Cedeao est pourtant bien placée pour comprendre que la crise malienne n’est pas seulement un épiphénomène ou une confrontation politique entre le pouvoir et l’opposition, mais une véritable crise sociale qui ne pourrait trouver son dénouement qu’en écoutant le peuple malien.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.